Liste des articles

Filtrer
Created with Lunacy 5 min
Created with Lunacy 4 0

Les locavores envahissent le Québec

Lancée dans une cuisine des Îles-de-la-Madeleine en 2015, l’idée d’un défi pour manger local a vite alléché citoyens, institutions et restaurants aux quatre coins de la province. Quatre ans plus tard, près de 2000 Québécoises et Québécois ont participé au cinquième Défi 100 % local. Le credo de ces nouveaux locavores : l’appétit vient en mangeant… local évidemment!

Created with Lunacy 5 min
Created with Lunacy 2 0

Pour le meilleur, et pour réduire!

Nancy Sorel et Stéphane Babeux se sont dit ouiiiiii fin août à Lacolle. Un mariage presque comme les autres avec des fleurs, de la déco, du beau linge et un repas de fête, à la différence près que les mariés ont voulu minimiser son empreinte carbone. Unpointcinq les a suivis pas à pas le jour J pour en savoir plus sur leur démarche. Tous à la noce !

Created with Lunacy 5 min
Created with Lunacy 0 0

La banlieue s’autopartage

Habiter en banlieue avec cinq enfants, mais pas de voiture. Ça vous semble invraisemblable ? C’est depuis deux ans le quotidien d’Annie et Alexandre qui vivent à Mont-Saint-Hilaire avec leurs trois garçons et leurs deux filles. Pour ses déplacements, la famille alterne entre vélo, bus, train et Autonomik, un nouveau service d’autopartage sur la Rive-Sud de Montréal. Unpointcinq l’a testé avec eux. Attachez vos ceintures !

Created with Lunacy 6 min
Created with Lunacy 5 0

Mon pote le chanvre

Longtemps banni des champs en raison de sa parenté avec le cannabis, le chanvre reprend ses droits au Québec. Et pour cause : il fait tourner l’économie et sa capacité de séquestrer le CO­2 en fait un puissant allié dans la lutte aux changements climatiques! À l’ombre de la légalisation de la marijuana, entrepreneurs et agriculteurs se mobilisent pour stimuler le développement du chanvre. Et ce n’est pas parce qu’ils en ont fumé du bon.

Created with Lunacy 4 min
Created with Lunacy 0 0

Carburer aux déchets

Au lieu d’enfouir ses déchets, la ville de Saint-Hyacinthe mise depuis 2008 sur la biométhanisation pour produire du gaz naturel renouvelable à partir de matières résiduelles. La demande est si grande qu’elle vient d’agrandir ses installations, ce qui permettra d’éviter l’émission de 49 000 tonnes de CO2 par année, soit l’équivalent du retrait de la circulation de plus de 15 000 voitures sur un an.

Charger