Économie

Filtrer
Created with Lunacy 3 min
Created with Lunacy 4 0

Un défi rassembleur

S’ils peuvent s’opposer sur de nombreux sujets, il y en a un qui les rassemble. En matière de changements climatiques, patronat et syndicat sont sur la même longueur d’onde, comme en témoigne cette entrevue croisée entre le président de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), Jacques Létourneau, et son homologue du Conseil du patronat du Québec (CPQ), Yves-Thomas Dorval.​

Created with Lunacy 6 min
Created with Lunacy 11 0

Le développement durable, c’est rassembleur

LES ENTREVUES DE DIANE BÉRARD Émilie Dupont travaille comme coordonnatrice de la démarche d’économie circulaire à la SADC du Kamouraska, un organisme de développement socio-économique dont le territoire regroupe 21 000 habitants répartis dans 17 municipalités situées à équidistance de Québec et de Rimouski. Unpointcinq l’a rencontrée pour discuter d’un phénomène émergent au Québec qui permet de lutter, entre autres, contre l’obsolescence planifiée : l’économie de fonctionnalité. Nous avons aussi parlé des tensions entre les adeptes du développement durable et ceux de la décroissance, ainsi que d’une retombée sous-estimée des pratiques de développement durable : l’ouverture qu’elles suscitent chez ceux qui les mettent en œuvre.

Created with Lunacy 7 min
Created with Lunacy 15 0

« Les inégalités sont l’angle mort des changements climatiques »

LES ENTREVUES DE DIANE BÉRARD Avant de devenir directrice générale adjointe de l’Observatoire québécois des inégalités, Lorène Cristini a été, entre autres, directrice générale de la Fondation des jeunes pour un développement durable et directrice des opérations du Jour de la Terre. Unpointcinq l’a rencontrée pour discuter des liens entre dérèglements climatiques et inégalités. Et, au passage, déconstruire certains mythes relatifs à l’empreinte environnementale des différents groupes sociaux.

Created with Lunacy 4 min
Created with Lunacy 2 0

Les Îles reines de la récup

Quatrième étape de notre tour du Québec à bécik, les îles de la Madeleine sont aussi belles qu'isolées. Construire ici implique nécessairement d'importer des matériaux ou de les exporter à plus de 1500 km lorsqu'ils sont en fin de vie. Un sérieux enjeu en termes d’empreinte carbone. Cette situation a incité l'archipel à se prendre en main. Depuis deux ans, le Centre de Recherche pour les Milieux Insulaires et Maritimes (CERMIM) y a lancé la Matériauthèque, un nouveau genre de magasin de réno. Sa particularité: tout ce qui y est vendu vient de la récup. On vous y emmène.

Charger