enfants
array(29) { ["ID"]=> int(47276) ["post_author"]=> string(2) "61" ["post_date"]=> string(19) "2022-03-21 09:36:01" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2022-03-21 13:36:01" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(0) "" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(44) "jeunes-vecteurs-changement-action-climatique" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2022-03-21 09:02:07" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2022-03-21 13:02:07" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(56) "https://unpointcinq.ca/?post_type=blog-post&p=47276" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(9) "blog-post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["displayCategories"]=> bool(true) ["displayAuthor"]=> bool(false) ["displayAuthorBottom"]=> bool(true) ["header"]=> string(4) "blog" ["page_banner_options"]=> array(1) { [0]=> string(0) "" } }
Created with Lunacy 1 min

Jeunes agents de changement… climatique

21 mars 2022 - Olivier Roy-Baillargeon, Consultant en aménagement du territoire et mobilité durable

Chers parents,

J’aimerais faire une expérience avec vous et, surtout, avec vos enfants. Les inviter à nous faire partager leur vision d’un monde meilleur. Et que nous les écoutions pour vrai.

Ça peut sembler anodin à première vue, mais je suis persuadé que l’exercice aura des répercussions beaucoup plus importantes et, surtout, plus positives que vous pourriez le croire – sur eux, sur vous, sur votre collectivité, et même sur nous en tant qu’humanité.

Pour ce faire, j’aimerais que vous leur fassiez lire ce billet, ainsi que les prochains que je vais publier à intervalle régulier, ce printemps, puis que vous preniez le temps de réfléchir avec eux aux questions que je vais y poser.

Enfin, j’aimerais que vous m’écriviez – ou mieux, qu’ils m’écrivent directement – pour me faire connaître leurs idées, leurs préoccupations et leurs aspirations quant aux milieux de vie et aux modes de déplacement dont ils rêvent.

Peu importe leur âge! Aucun enfant n’est trop jeune pour constater que quelque chose ne tourne pas rond et pour y proposer des solutions aussi originales que sensées. Ma fille Camille n’a encore que 5 ans, et elle est déjà beaucoup plus sensible et éveillée à l’égard de la crise climatique, de la dépendance à l’automobile et de la surconsommation que je ne l’étais moi-même à 25 ans!

Enfants, jeu d'enfants, père-fille,
Olivier et sa fille Camille. ©Courtoisie

Trop souvent, on qualifie à tort les enfants et les adolescents de « citoyens de demain ». Comme s’ils n’étaient pas des citoyens sous prétexte qu’ils n’ont pas encore atteint l’âge de voter ou de conduire une voiture! Comme si le fait que leur cerveau n’ait pas encore fini de se développer était un prétexte valable pour les disqualifier d’emblée comme participants à la vie de la cité et à la définition de notre projet de société!

Non seulement les enfants et les adolescents sont-ils déjà des citoyens dans tous les sens du terme, mais ils sont nos plus puissants et nos plus importants agents de changement… et pas que sur le plan climatique! On peut toujours compter sur eux pour nous rappeler ce qu’on aurait dû mettre au recyclage plutôt qu’à la poubelle, pour débusquer notre pensée magique et nos contradictions, pour remettre en question l’ordre établi, et pour nous poser des questions fondamentales qui nous imposent de réfléchir, véritablement.

Pourquoi venez-vous me déposer à l’école en voiture, plutôt que de m’y accompagner à pied ou à vélo? Pourquoi m’offrez-vous toujours des cadeaux de Noël achetés sur Amazon ou chez Costco? Pourquoi n’irions-nous pas patiner, glisser ou skier dans un beau grand parc à proximité, plutôt que de prendre l’avion pour passer la relâche à Varadero?

Sans leur esprit critique et frondeur, leur soif de vérité inextinguible et leur créativité débordante, l’humanité se condamne à stagner dans un statu quo rempli d’inégalités et d’incohérences. Leur intelligence vive, leur mépris des conventions et leur refus de se plier à l’autorité illégitime et injustifiée vont nous sauver de nous-mêmes. À condition que nous prenions le temps de les écouter, une fois pour toutes.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram. Abonnez-vous à notre infolettre