Amazon ou à pieds, achat local, achat en ligne, amazon, cadeaux de Noël, cadeau local, panier bleu, livraison, livraison à vélo
array(29) { ["ID"]=> int(34289) ["post_author"]=> string(2) "61" ["post_date"]=> string(19) "2020-12-03 06:00:38" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2020-12-03 11:00:38" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(0) "" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(21) "amazon-ou-achat-local" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-02-25 14:03:36" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-02-25 19:03:36" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(56) "https://unpointcinq.ca/?post_type=blog-post&p=34289" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(9) "blog-post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["displayCategories"]=> bool(true) ["displayAuthor"]=> bool(false) ["displayAuthorBottom"]=> bool(true) ["header"]=> string(4) "blog" ["page_banner_options"]=> array(1) { [0]=> string(0) "" } }
© Envato

Quand Noël nous transporte

03 décembre 2020 - Olivier Roy-Baillargeon, Consultant en aménagement du territoire et mobilité durable

Petit papa Noël,

Je t’écris cette année en pleine frénésie du Black Friday et du Cyber Monday pour te demander une faveur inusitée.

D’ordinaire, je prends le temps de t’expliquer à quel point j’ai été sage, pour te démontrer que j’ai amplement mérité ce nouveau bâton de hockey que je te demande de m’apporter. Or, tu l’auras sans doute remarqué, 2020 n’a rien d’une année normale, d’où ma requête originale.

Le mois prochain, quand tu descendras du ciel, avec tes jouets par milliers, n’oublie pas mon petit soulier… mais pourrais-tu aussi apporter une paire de chaussures de marche pour tout le monde, s’il te plaît?

Je m’explique.

Avant même que ce satané virus nous confine, nous étions déjà des millions à encourager tes concurrents directs. Heureux de pouvoir acheter en ligne tous les beaux joujoux que nous voyions en rêve, nous avons massivement arrêté de te les commander.

Résultat? Des millions d’allers-retours en camion entre des entrepôts et nos maisons. Toi qui effectues les livraisons les plus écologiques qui soient, tu sais sans doute quel fort prix nous payons pour cette substitution. Tous ces poids lourds en circulation accroissent d’autant la congestion, les émissions de gaz à effet de serre, la pollution, le bruit, les collisions, la dégradation des routes et des ponts, etc. Et que dire des innombrables tonnes d’emballages de plastique et de boîtes de carton qui sont l’apanage de cette consommation à distance!

Alors que l’économie mondiale tourne encore au ralenti, notre bilan carbone planétaire s’alourdit et le transport de marchandises pèse lourd dans la balance. Chaque commande en ligne que nous passons accélère la réaction en chaîne qui plombe la durabilité des modes de transport et de l’aménagement du territoire. Plus on se tourne vers les Amazon de ce monde, plus on compromet la qualité de vie dans nos quartiers et la vitalité des commerces de proximité.

Détrompe-toi; je ne me berce pas d’illusions. Je sais très bien que cette tendance est irréversible. J’aimerais seulement profiter de ton aura de célébrité pour encourager l’humanité à faire un grand pas dans la bonne direction – littéralement. En procurant à tous tes protégés une paire de chaussures à leur pied, tu les inciteras à sortir marcher pour consommer local, plutôt que prendre l’auto pour aller au centre commercial.

En te faisant plus visible que jamais dans ton traîneau, tu montreras la voie à celles et ceux qui ne peuvent pas se déplacer à loisir : il vaut toujours mieux se faire livrer chez soi à vélo que par camion.

Et pour tous les cadeaux que tes lutins et toi ne pouvez pas fabriquer, s’il-te plaît, réponds aux milliers d’enfants québécois qui t’écriront cette année que leurs parents peuvent les gâter en achetant des produits d’ici, en s’approvisionnant en ligne auprès de marchands locaux ou en découvrant ceux du Panier bleu.

Puisque les frontières planétaires sont encore fermées et que ta tournée annuelle sera d’autant plus compliquée, profitons de la crise actuelle pour nous rappeler qu’acheter, c’est voter. Cette année plus que jamais, petit papa Noël, aide-nous à le faire avec nos pieds.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram.