array(26) { ["ID"]=> int(45361) ["post_author"]=> string(2) "93" ["post_date"]=> string(19) "2022-01-31 06:00:41" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2022-01-31 11:00:41" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(62) "3 plats pour convaincre un carnivore de manger moins de viande" ["post_excerpt"]=> string(236) "Pour quelqu’un qui aime la viande, manger végé peut sembler inconcevable. Mais si on désire réduire l’empreinte carbone de son assiette, diminuer sa consommation de viande, et de bœuf en particulier, est fortement recommandé. " ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(62) "3-plats-pour-convaincre-un-carnivore-de-manger-moins-de-viande" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2022-01-28 17:34:02" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2022-01-28 22:34:02" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(31) "https://unpointcinq.ca/?p=45361" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["header"]=> string(4) "blog" ["displayCategories"]=> bool(true) }
©Shutterstock
Created with Lunacy 2 min

3 plats pour convaincre un carnivore de manger moins de viande

Pour quelqu’un qui aime la viande, manger végé peut sembler inconcevable. Mais si on désire réduire l’empreinte carbone de son assiette, diminuer sa consommation de viande, et de bœuf en particulier, est fortement recommandé.

Il n’est pas nécessaire de devenir végétarien du jour au lendemain pour aider la cause du climat. Manger deux steaks en moins par semaine permet de diminuer l’empreinte carbone d’une famille de 574 kg de CO2 par année. On peut donc éduquer en douceur nos palais. Voici trois plats qui passent très bien en version végétarienne.

1. Les burgers

Dans un burger, il y a toutes sortes de manières de remplacer la viande. Par exemple, Le Foubrac, un resto où ma famille commande régulièrement à Gatineau, propose trois options de burgers. Il y a le Végéburger, dans lequel on a remplacé la viande par du soya teriyaki, le Végé-Pinto, dans lequel la viande a été remplacée par des haricots pinto, et finalement le Rio Végé, qui est fait de haricots noirs. Pourquoi ne pas s’en inspirer pour créer son propre burger végé en y ajoutant une touche personnelle?

2. La lasagne

Pour accommoder une amie végétarienne venue manger chez nous, ma mère a fait deux types de lasagnes, dont une sans viande. À ma grande surprise, la version végé avec ses couches de courgettes, de carottes, de champignons et d’épinards était succulente. Peut-être que, grâce aux ricotta, mozzarella et parmesan, la viande ne me manquait pas. Mais attention! Le fromage est loin d’être carboneutre : mieux vaut ne pas en abuser non plus. Pour varier les plaisirs, on peut essayer d’autres légumes.

3. Les tacos

Chez nous, chaque semaine, on fait des tacos avec une viande hachée, soit de la dinde, du bœuf ou du bison. Une semaine, ma mère a utilisé du Beyond Meat, une viande végétale à base de protéines de pois, sans qu’on le sache, et on ne s’en est pas rendu compte! Il y avait à peine une différence dans le goût, puisque l’assaisonnement n’avait pas changé. Les tacos sont une excellente façon de découvrir l’univers végétarien, car les choix d’ingrédients sont illimités! On peut remplacer la viande par des lentilles, de la protéine de soja texturée ou des champignons portobellos et ensuite garnir le tout à notre goût avec nos accompagnements préférés : le fromage, les sauces, les légumes… C’est une bonne avenue pour expérimenter et élargir sa zone de confort.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram. Abonnez-vous à notre infolettre