7,5 astuces anti-gaspi à faire les doigts dans le nez !

Des tranches de pain qui prennent une drôle de couleur, des légumes flétris ou des fruits moisis qui traînent dans le frigo : on a tous un jour ou l’autre jeté des aliments passés date. Pour remplir votre assiette plus que votre poubelle – et alléger l’empreinte carbone de votre bouffe ainsi que votre budget -, voici quelques trucs tout simples.

Alimentation / 30 mai 2019

1. Se la jouer Marie Kondo dans l’frigo

Si vous êtes atteint du syndrome du frigo qui déborde, vous avez peut-être déjà oublié un plat camouflé derrière un pot de yogourt et une botte d’épinards. Pour éviter de perdre nos aliments (ou de les acheter en double!), inspirons-nous de la spécialiste du rangement en effectuant une rotation des aliments dans le frigo : on garde visible au premier coup d’œil ce qui périme bientôt, alors que ce qui se garde plus longtemps migre derrière.

2. Ne pas sous-estimer le congélo

Le congélateur est le superhéros de l’anti-gaspi! En congelant, on peut garder nos restants plus longtemps. Ce n’est pas un scoop, mais les superpouvoirs du congélo ne s’arrêtent pas là : fromage, beurre, houmous, légumes flétris et autres peuvent aussi y séjourner plusieurs semaines. C’est même l’idéal pour un fond de café : congelé dans un contenant à glaçons, il se transformera en café glacé.

3. Choisir des recettes simplettes

Ouvrir le frigo puis le refermer sans avoir la moindre idée de quoi cuisiner, ça vous ressemble? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul! Il existe des outils simples pour vous aider à planifier vos repas (et vous éviter de regarder votre frigo avec découragement!). En quelques clics, SOS Cuisine ou Frigo Magic vous concocte une recette avec ce qu’il vous reste. Plus besoin de vous casser la tête, ni de ressortir faire l’épicerie.

Chaque Canadien jette chaque année quelque 180 kg d’aliments. En réduisant le gaspillage alimentaire, une famille québécoise peut alléger l’atmosphère de 1643 kg de CO2 par an.

4. Organiser un party de cuisine

Cuisiner en grande quantité, c’est LA solution anti-gaspi par excellence. Sauf que peu d’entre nous aiment manger ad nauseam le même repas pendant quatre jours. Ainsi, pourquoi ne pas cuisiner entre amis, en famille ou s’inscrire à un groupe de cuisine collective? C’est aussi une belle occasion de faire des rencontres et de découvrir de nouvelles recettes.

5. Partager ses restants (et pas juste avec le compost!)

Il vous reste une quantité astronomique de cette fameuse « batch » de sauce à spagat’ du mois dernier? Avant de la perdre (ou de vous tanner des tomates pour de bon), pourquoi ne pas en donner à ceux dont le frigo crie parfois famine? Faites un tour du côté des frigos communautaires du Québec et vous ferez des heureux.

6. Ressusciter ses légumes

Qui aurait cru que les légumes avaient plus d’une vie! Même si vous n’avez ni terre ni compost, vous pouvez facilement donner une deuxième vie à vos légumes et fines herbes. En plaçant par exemple l’extrémité blanche d’un oignon vert dans l’eau près d’une fenêtre ensoleillée, vous aurez une repousse verte en quelques jours. Ce petit tour de passe-passe anti-gaspi fonctionne bien avec la laitue, le basilic, le céleri, le gingembre et l’ail.

7. Magasiner selon la date de péremption

Les aliments qui s’approchent de la date limite ne sont pas nécessairement périmés! Pour éviter que cette nourriture se retrouve directement à la poubelle, l’application Flashfood permet d’acheter à petit prix de la viande, du pain, des produits laitiers, des fruits et des légumes qui seraient autrement jetés. Disponible chez Loblaws et Maxi, Flashfood vous permet de magasiner en ligne avant d’aller récupérer vos produits à l’épicerie.

7,5. Donner une ou deux astuces à votre entourage


En partageant ces trucs avec vos proches, vous pourrez tester ensemble de nouvelles façons de réduire le gaspillage. Et pour d’autres suggestions d’actions climatiques, abonnez-vous à notre infolettre!

7,5 astuces anti-gaspi à faire les doigts dans le nez ! 3min.