Vignobles nordiques, changements climatiques, vin, vignoble, vin québécois, vin Québec, vigneron, Témiscamingue, vin Témiscamingue,
array(26) { ["ID"]=> int(38812) ["post_author"]=> string(2) "48" ["post_date"]=> string(19) "2021-04-28 06:00:10" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2021-04-28 10:00:10" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(51) "Vignobles nordiques : allons voir si le vin est bon" ["post_excerpt"]=> string(241) "Fous ou visionnaires, les vignerons nordiques du Québec? En attendant de savoir ce que les changements climatiques leur réservent, Unpointcinq s'est rendu au Domaine des Ducs au Témiscamingue et a levé le verre avec l’un d’entre eux!" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(33) "vignobles-nordiques-temiscamingue" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-04-28 09:02:00" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-04-28 13:02:00" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(31) "https://unpointcinq.ca/?p=38812" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["header"]=> string(4) "blog" ["displayCategories"]=> bool(true) }
©Domaine des Ducs
Created with Lunacy 3 min

Retombées positives générales

Vignobles nordiques : allons voir si le vin est bon

Fous ou visionnaires, les vignerons nordiques du Québec? En attendant de savoir ce que les changements climatiques leur réservent, Unpointcinq s’est rendu au Domaine des Ducs au Témiscamingue et a levé le verre avec l’un d’entre eux!

Changer le lait en vin… C’est en quelque sorte le « miracle » qui s’est accompli pour l’agronome Richard Dessureault, propriétaire du Domaine des Ducs, un vignoble situé à Ville-Marie, au Témiscamingue, à 47,37° de latitude nord!

« Avant de commencer la culture des vignes, en 1995, j’étais spécialisé en production animale. Je rêvais d’avoir une ferme laitière », raconte-t-il. Mais ne voulant pas entrer en compétition avec ses propres clients, Richard Dessureault s’est mis à chercher d’autres types de cultures à développer. « Lorsque je me suis informé sur les vignes auprès de confrères agronomes, ils ne m’ont pas pris au sérieux et m’ont dit que ça ne pouvait pas réussir », poursuit-il.

N’empêche, en 2000, il a persévéré et obtenu son permis de producteur artisan. Il a alors amorcé la culture de jeunes plants de vigne. « On a fait de la bonne piquette! » se rappelle avec humour le vigneron. « Une chance qu’on a de bons amis qui sont restés quand même nos amis. Ils ont été très gentils! »

En moyenne [au Témiscamingue], il y a près de 110 jours sans gel par année. Ici, on peut aller jusqu’à 130, 135 jours. Le fait d’être sur une île nous permet de sauter une période de gel soit à l’automne, soit au printemps.
Richard Dessureault, propriétaire du Domaine des Ducs

En 1995, les changements climatiques ne faisaient partie ni du paysage ni du plan d’affaires du vigneron. En fait, Richard Dessureault ignorait même que son vignoble, situé sur l’île du Collège, dans le lac Témiscamingue, se trouvait dans une zone climatique particulière de l’Abitibi-Témiscamingue, une sorte de microclimat comme à Québec ou en Estrie. « En moyenne [au Témiscamingue], il y a près de 110 jours sans gel par année. Ici, on peut aller jusqu’à 130, 135 jours. Le fait d’être sur une île nous permet de sauter une période de gel soit à l’automne, soit au printemps. »

Vignobles nordiques, changements climatiques, vin, vignoble, vin québécois, vin Québec, vigneron, Témiscamingue, vin Témiscamingue,
Le vignoble Domaine des Ducs est situé sur l’île du Collège, dans le lac Témiscamingue. ©Domaine des Ducs

Le saviez-vous?

Les vignes les plus au nord du Québec sont situées en Gaspésie, à Saint-Ulric (à 15 km de Matane). Le vignoble Carpinteri se trouve ainsi à 48,77° de latitude nord, contre 47,37° pour le Domaine des Ducs. Depuis sept ans, les vins y sont produits à partir de raisins cultivés en serre.

Il n’en demeure pas moins que le Domaine des Ducs est le vignoble le plus nordique à cultiver ses 11 000 plants de vigne en champs. Comme bien d’autres producteurs de vin québécois, il fait pousser des cépages blancs tels que le seyval, le cayuga et le roland, et des rouges tels que le foch, le sainte-croix et le cascades.

Richard Dessureault s’amuse même à guetter l’évolution de quelques spécimens de chardonnay, de gamay et de pinot noir… au cas où ça fonctionnerait! « Ils ne sont pas dans mon plan de culture actuellement, mais je les garde, je les entretiens et ils tiennent la route depuis une vingtaine d’années. Avec les changements climatiques, qui sait si dans sept ans, huit ans, dix ans je pourrai faire un vin de Chardonnay? » se demande le vigneron.

En fait, Richard Dessureault constate déjà les effets des changements climatiques dans son île. Il ne profite pas nécessairement de températures plus clémentes, mais subit plutôt l’imprévisibilité du climat, ce qui le pousse, depuis les dernières années, à retarder les vendanges afin que ses raisins atteignent leur pleine maturité.

Vignobles nordiques, changements climatiques, vin, vignoble, vin québécois, vin Québec, vigneron, Témiscamingue, vin Témiscamingue,
Richard Dessureault, propriétaire du Domaine des Ducs. ©Émélie Rivard-Boudreau

« Tout est décalé, dit-il. La saison touristique est aussi passée de fin juin à début juillet et, comme l’automne est assez court, on est passé de début septembre à la troisième semaine de septembre pour les vendanges. En 2019, on a même dû laisser des raisins aux champs parce qu’ils n’avaient pas atteint leur maturité, ce qui n’était jamais arrivé. »

Au printemps 2021, 5000 nouveaux plants prendront racine au Domaine des Ducs. Le producteur, qui a été la risée de plusieurs, est fier d’avoir amélioré la qualité et le goût de ses vins blancs, rosés et rouges ces dernières années. Richard Dessureault lève aussi son verre à la certification biologique qu’il a obtenu en janvier 2021. Santé!

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram.