femmes climat journée de la femme
array(26) { ["ID"]=> int(26924) ["post_author"]=> string(2) "53" ["post_date"]=> string(19) "2020-03-08 06:01:44" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2020-03-08 10:01:44" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(48) "5 femmes inspirantes qui agissent pour le climat" ["post_excerpt"]=> string(261) "En cette Journée internationale des femmes, Unpointcinq veut mettre de l’avant des Québécoises qui nous inspirent à passer à l’action climatique. Voici cinq de ces fonceuses qui allient créativité et ténacité pour réaliser leurs projets. " ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(25) "femmes-inspirantes-climat" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2020-03-06 10:41:21" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2020-03-06 15:41:21" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(31) "https://unpointcinq.ca/?p=26924" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["header"]=> string(4) "blog" ["displayCategories"]=> bool(true) }
Created with Lunacy 2 min

5 femmes inspirantes qui agissent pour le climat

En cette Journée internationale des femmes, Unpointcinq veut mettre de l’avant des Québécoises qui nous inspirent à passer à l’action climatique. Voici cinq de ces fonceuses qui allient créativité et ténacité pour réaliser leurs projets.

Caroline Côté (© Guillaume Roy)

 

1 / Caroline Côté

Chaussée de skis ou de raquettes, à vélo, en canot ou à pied, la cinéaste et aventurière montréalaise a parcouru 2000 km, en solo, de Natashquan à Montréal. En suivant les lignes électriques durant tout son périple, Caroline voulait faire connaître l’héritage énergétique du Québec, des grands barrages de La Romaine jusqu’à nos foyers.

Pour en savoir plus : Le chemin de l’électron… sans carbone

Jacqueline Kowarzyk (© Perrine Larsimont)

 

2 / Jacqueline Kowarzyk

En 2012, Jacqueline travaille dans un laboratoire de recherche à l’Université de Montréal. C’est en mettant au point un protocole de nettoyage de boîtes de Petri, pour éviter leur gaspillage, que l’étincelle de MON ÉCOLABO a jailli. En s’alliant avec son collègue Olivier Leogane, la scientifique a créé un programme aujourd’hui adopté par une trentaine de laboratoires au Québec qui se soucient des impacts climatiques et environnementaux de leurs activités.

Pour en savoir plus : Moins de carbone dans l’univers des éprouvettes

Mélanie Paul (© Guillaume Roy)

 

3 / Mélanie Paul

Innue de Mashteuiatsh, au Lac-Saint-Jean, Mélanie récupère les résidus issus de la coupe ou de la transformation du bois pour chauffer des industries et plusieurs communautés nordiques qui ne sont pas reliées au réseau principal d’Hydro-Québec. Avec son entreprise nommée Inukshuk, elle veut remplacer le mazout par une énergie renouvelable, produite en abondance par les scieries du Québec : les granules de bois.

Pour en savoir plus : Décarboner… une granule à la fois

Marianne Coquelicot-Mercier (© Tora Photography)

 

4 / Marianne Coquelicot-Mercier

Son début de carrière dans l’industrie de la mode, à Montréal, l’a convaincue qu’il fallait freiner l’impact sur la planète du fast fashion. Aujourd’hui responsable de la recherche et du développement au Centre de recherche et d’innovation en habillement (Vestechpro), Marianne a notamment inventé un nouveau feutre industriel à faible impact carbone dont la matière première provient… de nos vieux habits !

Pour en savoir plus : Des textiles « mal aimés »

Nicole Lessard (© Alexandra Viau)

 

5 / Nicole Lessard

Après une vingtaine d’années passées à cuire dans son logement, Nicole s’est décidée à combattre les effets négatifs des îlots de chaleur sur sa santé. Elle s’est relevé les manches et a transformé les habitations Émilien-Gagnon, dans Saint-Léonard, en mini jardin botanique. Au fil des ans, environ 400 vivaces, une vingtaine d’arbres, une quinzaine de vignes et 2 000 plantes annuelles y ont pris racine.

Pour en savoir plus : Rencontre avec la Dame Nature de Saint-Léonard

Une balado en cinq épisodes

De la gestion de la vie domestique aux décisions politiques, Unpointcinq discute avec des femmes de la place que doivent prendre les Québécoises dans la lutte aux changements climatiques et des moyens pour y parvenir. À écouter ici.