Alterrenative, zéro déchet. épicerie zéro déchet, Laval, épicerie zéro déchet Laval, LOCO, commerce local,
array(26) { ["ID"]=> int(43319) ["post_author"]=> string(2) "93" ["post_date"]=> string(19) "2021-10-27 09:30:48" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2021-10-27 13:30:48" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(31) "De la biologie au zéro déchet" ["post_excerpt"]=> string(202) "Sensible aux enjeux environnementaux depuis son plus jeune âge, Amélie Proulx a étudié en biologie et a finalement choisi l’entrepreneuriat pour aider le public à passer à l’action climatique." ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(49) "alterrenative-de-la-biologie-au-zero-dechet-laval" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-10-27 09:39:20" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-10-27 13:39:20" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(31) "https://unpointcinq.ca/?p=43319" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["header"]=> string(4) "blog" ["displayCategories"]=> bool(true) }
Amélie Proulx, cofondatrice d’Alterrenative. @Courtoisie
Created with Lunacy 3 min

Retombées positives générales

De la biologie au zéro déchet

Sensible aux enjeux environnementaux depuis son plus jeune âge, Amélie Proulx a étudié en biologie et a finalement choisi l’entrepreneuriat pour aider le public à passer à l’action climatique.

Par Delphine Morasse, 16 ans, École secondaire Leblanc, à Laval
Jeune journaliste en environnement Sors de ta bulle – Cohorte 2021

Alterrenative, zéro déchet. épicerie zéro déchet, Laval, épicerie zéro déchet Laval, LOCO, commerce local,
Amélie Proulx a cofondé Alterrenative, la première épicerie zéro déchet à Laval. @Courtoisie

« L’environnement a toujours fait partie de ma vie. Des petites actions au quotidien pour réduire mon empreinte environnementale, ç’a toujours été hyperimportant », confie Amélie Proulx, cofondatrice d’Alterrenative, la première épicerie zéro déchet à Laval. Ses études en biologie ont consolidé son intérêt pour la cause environnementale. La jeune femme de 26 ans est également végétarienne depuis qu’elle est enfant et a commencé à acheter en vrac il y a plusieurs années.

Alors étudiante à l’Université de Montréal, elle s’intéresse au mouvement zéro déchet et rencontre la directrice générale de LOCO, une épicerie zéro déchet à Montréal, pour en savoir plus sur le fonctionnement de ce type de commerces.

Amélie Proulx décide ensuite de quitter la voie universitaire pour l’entrepreneuriat. Lors d’une formation en lancement d’entreprise, elle croise le chemin de celui qui allait devenir le cofondateur d’Alterrenative, Mathias Schmidt. Ensemble, ils concrétisent le projet.

Au départ, l’entrepreneuse en herbe désirait ouvrir sa boutique dans son quartier, dans l’est de Montréal. Après recherches et réflexion, elle réalise qu’il manque une épicerie à Laval, troisième plus grande ville de la province. « Beaucoup de Lavallois partaient de Laval pour aller à Montréal faire leurs achats en vrac, ce qui est aberrant », constate-t-elle. À Montréal, les épiceries de ce type ne manquent pas et même ailleurs au Québec. Laval avait simplement été oubliée. C’est donc dans le quartier Pont-Viau que la boutique a pignon sur rue.

Une entreprise environnementale… et sociale

Au-delà des options écoresponsables à prix abordables qu’elle offre, l’équipe d’Alterrenative propose un commerce de proximité, local, inclusif. « On ne fait pas juste vendre des produits en vrac. On veut aussi être rassembleurs », mentionne la Montréalaise, en précisant qu’Alterrenative est un OBNL. Les allées sont assez grandes pour accueillir des poussettes ou des fauteuils roulants. Les produits ne sont pas au niveau du sol pour éviter aux personnes âgées ou celles qui souffrent de maux de dos de se pencher. Un coin café et un fauteuil permettant, entre autres, aux nouvelles mamans d’allaiter complètent le tableau.

Leur principal défi de l’organisme, après quatre mois d’ouverture, reste de se faire connaître et d’augmenter sa clientèle.

Alterrenative, zéro déchet. épicerie zéro déchet, Laval, épicerie zéro déchet Laval, LOCO, commerce local,
Un coin café a été aménagé dans l'épicerie zéro déchet Alterrenative, à Laval. @Courtoisie

Pour la cofondatrice, cet objectif passe par l’éducation. C’est pourquoi l’équipe veut aussi offrir des ateliers et des conférences dans ses locaux.

Il y a beaucoup d’entraide dans le milieu du zéro déchet. On est des commerçants locaux, pas en compétition directe les uns avec les autres. On milite juste pour la même cause.
Amélie Proulx, cofondatrice d’Alterrenative

Une réussite

Même si sa boutique gagnerait à être connue, Amélie Proulx est fière du chemin parcouru. Du décor à la gestion logistique, des clients fidèles à l’emplacement avec sa grande vitrine et son stationnement, c’est déjà pour elle une réussite. Sans compter son bagage scientifique qui lui permet d’expliquer des notions complexes à sa clientèle. Mais, par-dessus tout, elle est heureuse d’aider les gens à réduire leur empreinte environnementale, ce qui, du même coup, l’aide à diminuer sa propre écoanxiété.

La jeune femme se dit très ouverte à faire part de son expérience à celles et ceux qui auraient envie de se lancer dans la même aventure qu’elle. « Il y a beaucoup d’entraide dans le milieu du zéro déchet. On est des commerçants locaux, pas en compétition directe les uns avec les autres. On milite juste pour la même cause », conclut-elle.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram. Abonnez-vous à notre infolettre