Chelsea, Caryl Green, municipalité, adaptation aux changements climatiques, laboratoire des jeunes journalistes en environnement, Outaouais,
array(26) { ["ID"]=> int(43613) ["post_author"]=> string(2) "93" ["post_date"]=> string(19) "2021-11-10 06:00:13" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2021-11-10 11:00:13" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(58) "Une politicienne qui prend la crise climatique au sérieux" ["post_excerpt"]=> string(292) "Durant ses trois mandats en tant que mairesse de Chelsea, en Outaouais, Caryl Green a démontré que les municipalités ont un rôle à jouer dans la lutte contre les changements climatiques. Alors qu’elle laisse sa place à la mairie, c’est l’heure du bilan pour cette femme engagée. " ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(36) "chelsea-bilan-climatique-caryl-green" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-11-09 17:28:37" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-11-09 22:28:37" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(31) "https://unpointcinq.ca/?p=43613" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["header"]=> string(4) "blog" ["displayCategories"]=> bool(true) }
©Photo fournie par la municipalité de Chelsea, en Outaouais.
Created with Lunacy 3 min

Une politicienne qui prend la crise climatique au sérieux

Durant ses trois mandats en tant que mairesse de Chelsea, en Outaouais, Caryl Green a démontré que les municipalités ont un rôle à jouer dans la lutte contre les changements climatiques. Alors qu’elle laisse sa place à la mairie, c’est l’heure du bilan pour cette femme engagée.

Par Isaac Brosseau Kharyati, 13 ans, Collège Nouvelles Frontières, à Gatineau, en Outaouais
Jeune journaliste en environnement Sors de ta bulle – Cohorte 2021

Chelsea, Caryl Green, municipalité, adaptation aux changements climatiques, laboratoire des jeunes journalistes en environnement, Outaouais,
Caryl Green a été mairesse de Chelsea au cours de trois mandats. Crédit @Patrycja Maksalon Photography

« J’ai trois garçons dans la trentaine et trois petits-enfants. Quand je pense à eux, je veux m’assurer qu’il y a un futur avec une qualité de vie », lance Caryl Green, mairesse de Chelsea depuis 2009. L’environnement et la crise climatique sont des enjeux importants pour cette politicienne au nom prédestiné. Elle estime avoir aussi la responsabilité d’agir pour les personnes plus vulnérables afin de minimiser les problèmes liés aux inondations et aux vagues de chaleur, par exemple.

Sa mère, première femme à avoir été conseillère municipale en Montérégie, l’a inspirée à se lancer en politique. Pour Caryl Green, s’engager dans cette voie, c’est rendre service à sa communauté et être à l’écoute des gens. Ce qu’elle aime le plus, « c’est travailler avec les individus et les groupes communautaires pour les aider à poursuivre leurs passions et leurs intérêts ».

Caryl Green est membre du comité sur les changements climatiques de l’Union des municipalités du Québec. « Nous avons travaillé très fort pour établir une plateforme municipale pour le climat », explique-t-elle. Les municipalités sont responsables de mettre en place des infrastructures telles que le surdimensionnement des ponceaux pour minimiser les dommages liés aux fortes pluies et le verdissement du centre-village pour réduire les îlots de chaleur, des mesures adoptées à Chelsea.

De l’engagement à l’action

La politicienne a été aussi très impliquée dans la mise en place du service de transport collectif dans sa municipalité. De plus, l’instauration de pistes cyclables sur plusieurs chemins de Chelsea et la conversion de la voie ferrée en Voie verte, un sentier pour le transport actif, a permis aux citoyens et citoyennes de diminuer l’usage de leur voiture.

L’ex-mairesse a aussi lancé le programme de collecte des matières organiques et une planification avec les communautés avoisinantes pour mieux gérer les ordures, qui à ce jour sont transportées par camion à deux heures de Chelsea. Finalement, elle est à l’origine de tous les programmes de la Municipalité qui ont un grand potentiel d’action pour la protection de l’environnement. « Cela requiert une vision et un engagement qui est transversal, et pas juste dans un service de la Municipalité », précise-t-elle.

Au nouveau maire Pierre Guénard, Caryl Green laisse le Plan d’adaptation aux changements climatiques, qui sera un outil très utile pour l’avenir. « Pour moi, être mairesse était un engagement total », dit-elle en constatant qu’elle n’a pas manqué une rencontre du conseil sur 12 ans. Après la quatrième vague de COVID-19, elle planifie se rendre dans les Maritimes pour voir sa famille et en Colombie-Britannique pour visiter son fils. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram. Abonnez-vous à notre infolettre