astuces frigo conservation aliments zéro déchet anti gaspillage
array(26) { ["ID"]=> int(31709) ["post_author"]=> string(2) "57" ["post_date"]=> string(19) "2020-11-01 20:16:28" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2020-11-02 01:16:28" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(56) "Défier le temps ou 21 trucs pour conserver ses aliments" ["post_excerpt"]=> string(270) "Partir du bon pied et bien les ranger, savoir sauver ce qui reste et faire confiance à son nez... Il y a plusieurs façons de prolonger la vie de ses aliments et du même coup, réduire le gaspillage alimentaire à la maison. En voici plusieurs et il y en a d'autres! " ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(33) "trucs-pour-conserver-ses-aliments" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2020-11-02 11:15:36" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2020-11-02 16:15:36" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(31) "https://unpointcinq.ca/?p=31709" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["header"]=> string(4) "blog" ["displayCategories"]=> bool(true) }
Created with Lunacy 4 min

Retombées positives générales

Défier le temps ou 21 trucs pour conserver ses aliments

01 novembre 2020 - Amélie Cournoyer, Journaliste inspiratrice

Partir du bon pied et bien les ranger, savoir sauver ce qui reste et faire confiance à son nez… Il y a plusieurs façons de prolonger la vie de ses aliments et du même coup, réduire le gaspillage alimentaire à la maison. En voici plusieurs et il y en a d’autres!

Au Canada, on gaspille plus de 11 millions de tonnes d’aliments par année. Le problème, c’est que leur décomposition au dépotoir génère du méthane, un gaz à effet de serre 25 fois plus puissant que le CO2, et que le compostage émet lui aussi des GES, surtout s’il est transporté à l’extérieur de la région. 

Une bonne manière de réduire notre gaspillage à la maison est d’optimiser la durée de vie de nos aliments. Encore faut-il savoir comment faire…

Le fondateur du Réseau contre le gaspillage alimentaire et conférencier Éric Ménard ainsi que la nutritionniste Édith Ouellet nous donnent quelques trucs pour y parvenir. 

À LIRE AUSSI : Ça gaspille de la fourche à la fourchette

Placer ses aliments au bon endroit 

  • Bien ranger son frigo : les produits les plus périssables (les produits laitiers, les restes) bien au froid sur les tablettes du haut, les viandes et poissons dans le bac du milieu, les fruits et légumes dans leur bac respectif en bas et tout ce qui ne craint pas les variations de température (condiments, eaux gazéifiées, jus, vinaigrettes, confitures) dans la porte.
  • Entreposer les asperges, oignons verts et fines herbes dans le bas de la porte du frigo, les tiges dans un verre d’eau et les têtes ou les feuilles recouvertes d’un sac de plastique (ex. : un sac à pain). On change l’eau tous les deux ou trois jours.
  • Retirer les élastiques des oignons verts, fines herbes et autres légumes avant de les ranger au frigo, parce que ceux-ci les abîment, ce qui accélère leur dégradation.
  • Conserver les noix au frigo dans un contenant hermétique pour prévenir leur rancissement.
  • Éviter d’entreposer ensemble les fruits climactériques (bananes, avocats, tomates, pommes, melons, poires) et non climactériques (agrumes, petits fruits, raisins, ananas, cerises). Les premiers continuent de mûrir après être cueillis, laissant échapper de l’éthylène, un gaz qui accélère le dépérissement de tous les fruits et légumes. Les fruits non climactériques se conservent mieux au frigo de toute façon. Quant aux fruits climactériques, on les dispose dans une grande assiette sur le comptoir (au lieu du traditionnel bol à fruits) pour éviter qu’ils se touchent.
  • Ranger les oignons et les pommes de terre dans un endroit tempéré et sombre, dans des bacs séparés, surtout, et éloignés l’un de l’autre si possible. 
  • Maintenir la température du frigo entre 0 et 4 °C et celle du congélateur à -18 °C ou moins.
cuisiner légumes moches astuces anti gaspillage alimentaire

Les protéger contre l’humidité

  • Transférer dans des contenants hermétiques les biscuits, craquelins et croustilles une fois leur emballage ouvert. 
  • Conserver les farines dans un endroit sec, tempéré et à l’abri de la lumière.
  • Nettoyer les fruits et légumes seulement avant de les manger.
  • Conserver les laitues, épinards et pousses dans un linge ou un papier absorbant réutilisable.
  • Enlever les emballages de plastique des fruits et légumes qui se rangent au frigo, car ceux-ci causent de la condensation et favorisent les moisissures. Les transférer dans des plats hermétiques suffisamment grands avec un linge absorbant au fond (ex. : linge à vaisselle, serviette de table en tissu, ancien drap ou t-shirt découpé).

 

Les figer dans le temps

  • Congeler le pain avant qu’il ait dépassé sa date de péremption et après avoir enlevé le maximum d’air dans le sac. 
  • Congeler les fruits trop mûrs ainsi que les légumes flétris.
  • Broyer les fines herbes avec de l’huile et les congeler en portion.
  • Penser à congeler les restes que l’on n’a pas l’intention de manger dans les deux ou trois jours qui suivent.
  • Sécher ses fruits, légumes et fines herbes dans un déshydrateur ou au four.
  • Mettre en conserve les fruits et légumes, marinades, sauces, soupes et ragoûts.

Leur donner une deuxième chance

  • Cuisiner ses fruits et légumes moches en soupes, smoothies, muffins, bouillons, sautés de légumes, sauces pour pâtes, omelettes et compagnie.
  • Transformer le pain rassis en pain perdu, chapelure ou croûtons.
  • Ne pas jeter automatiquement tous les aliments dont la date de péremption est dépassée. Pour s’y retrouver, on se fie au guide Meilleur avant, bon après? du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’alimentation (MAPAQ).


Pour savoir combien de temps garder ses aliments congelés, on peut consulter le thermoguide du MAPAQ.

Pas rassasié? Pour plus d’information, on consulte les sites Web Sauve ta bouffe, J’aime manger, pas gaspiller et RECYC-QUÉBEC.