Les bonnes nouvelles du 21 septembre 2023

array(26) { ["ID"]=> int(68105) ["post_author"]=> string(3) "118" ["post_date"]=> string(19) "2023-09-21 06:53:36" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2023-09-21 10:53:36" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(41) "Les bonnes nouvelles du 21 septembre 2023" ["post_excerpt"]=> string(259) "Au menu cette semaine : une décision de la ville de Montréal qui fait le bonheur des cyclistes, la création d’un nouveau comité sur l’adaptation aux changements climatiques ainsi qu’une petite révolution dans la construction des routes au Québec. " ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(41) "les-bonnes-nouvelles-du-21-septembre-2023" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2023-09-20 10:38:42" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2023-09-20 14:38:42" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(31) "https://unpointcinq.ca/?p=68105" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["header"]=> string(4) "blog" ["displayCategories"]=> bool(true) }
©izikMD
Created with Lunacy 3 min

Au menu cette semaine : une décision de la ville de Montréal qui fait le bonheur des cyclistes, la création d’un nouveau comité sur l’adaptation aux changements climatiques ainsi qu’une petite révolution dans la construction des routes au Québec.

La voie Camillien-Houde interdite aux voitures à partir de 2027

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a confirmé qu’un des plus grands souhaits des cyclistes allait se réaliser en 2027, soit la fermeture de la voie Camillien-Houde aux voitures. Le principal chemin donnant accès au sommet du mont Royal est en effet le théâtre d’une difficile cohabitation entre les voitures et les vélos. Plusieurs accidents ont frappé l’imaginaire ces dernières années, dont celui impliquant une voiture et le cycliste Clément Ouimet, décédé en 2017. Les amateurs et amatrices de vélo demandaient une plus grande sécurité et ils l’auront finalement en 2027. La voie, où circulent chaque jour 10 000 automobilistes, sera réservée aux vélos, avec une exception pour les véhicules d’urgence. 

©Marc Bruxelle

Le plan de la ville est de construire « une grande promenade pour les piétons avec un chemin parallèle et séparé pour les cyclistes », comme l’a expliqué la mairesse. Les grimpeurs et grimpeuses pourront donc s’entraîner tranquillement pendant que les voitures et bus seront redirigés vers le chemin Remembrance. Une bonne nouvelle pour le vélo au Québec! 

Québec crée un (autre) comité sur les changements climatiques

L’annonce par le gouvernement québécois de la création d’un groupe d’experts qui se penchera sur l’adaptation aux changements climatiques a été accueillie avec un brin de scepticisme dans les médias. Pourquoi ? Parce que le gouvernement Legault s’appuie déjà sur un Comité consultatif sur les changements climatiques qui, celui-là, fait jaser depuis quelques semaines. En effet, quatre experts, dont le spécialiste de l’énergie Pierre-Olivier Pineau, ont décidé de le quitter, dénonçant le manque de vision et de transparence.  

Le nouveau groupe de travail aura le mandat de faire des recommandations « sur la grande problématique qu’est l’adaptation aux changements climatiques » et de déposer un avis qui « permettra à notre nouvelle équipe spécialisée de définir les bases d’une stratégie d’action en adaptation climatique », a fait valoir le ministre de l’Environnement Benoit Charrette. Ce dernier a par ailleurs précisé que les deux groupes seront éventuellement appelés à travailler conjointement.  

Des routes en asphalte à base de bois

Est-ce qu’on pourra un jour rouler sur des routes recouvertes d’un asphalte moins polluant un peu partout au Québec? L’entreprise FPInnovations est convaincue que oui: elle a développé un nouveau procédé pour incorporer de la lignine, un composé extrait du bois, dans le processus de fabrication de l’asphalte. Cette nouvelle technologie pourrait aider le Québec à se débarrasser éventuellement de l’asphalte traditionnel, composé traditionnellement de granulats fins et de bitume, un dérivé du pétrole. Le bio-asphalte de la compagnie québécoise a été testé sur une route de la Montérégie et les résultats ont été concluants. Déjà utilisée dans plusieurs pays d’Europe, la lignine devra maintenant passer le test de l’hiver québécois. Ce type d’innovation, qui réduit la dépendance aux énergies fossiles, pourrait être déterminant dans la transition énergétique. Un dossier à suivre! 

©izikMD

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram. Abonnez-vous à notre infolettre