array(26) { ["ID"]=> int(5769) ["post_author"]=> string(2) "17" ["post_date"]=> string(19) "2017-08-29 00:00:00" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2017-08-29 04:00:00" ["post_content"]=> string(1304) "

« Il n’y a que très peu d’inscription en sciences atmosphériques, on voulait intéresser les jeunes, piquer leur curiosité », explique Ann Dacres, conseillère principale en éducation et engagement chez Environnement et Changement climatique Canada - La Biosphère.

Le projet pilote, créé par la Biosphère de Montréal et le Groupe uni des éducateurs- naturalistes et professionnels en environnement, (GUEPE), se déroulait gratuitement cet été durant deux semaines, en français puis en anglais. Les jeunes ont rencontré plusieurs experts en plus de visiter des lieux tel le Centre de prévision des intempéries du Québec.

Afin de rendre la formule attrayante, les divers intervenants ont présenté une matière nouvelle, relativement méconnue des jeunes qui n’abordent que très brièvement ces questions dans un contexte scolaire. « On a fait une revue de ce qui se faisait à l’école, on a tenté d’aller à l’extérieur de ça avec des expériences, des simulations… »

" ["post_title"]=> string(24) "La tête dans les nuages" ["post_excerpt"]=> string(152) "On est allé à la rencontre des jeunes de Mission Atmosphère, premier camp de vacances entièrement consacré aux enjeux météorologiques au Québec." ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(23) "la-tete-dans-les-nuages" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2020-02-03 21:39:25" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2020-02-04 02:39:25" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(62) "https://unpointcinq.ca/non-classifiee/la-tete-dans-les-nuages/" ["menu_order"]=> int(80) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["header"]=> string(4) "blog" ["displayCategories"]=> bool(true) }
Created with Lunacy 2 min

La tête dans les nuages

29 août 2017 - Isabelle Grignon-Francke, Mordue d'arts de la scène

On est allé à la rencontre des jeunes de Mission Atmosphère, premier camp de vacances entièrement consacré aux enjeux météorologiques au Québec.

« Il n’y a que très peu d’inscription en sciences atmosphériques, on voulait intéresser les jeunes, piquer leur curiosité », explique Ann Dacres, conseillère principale en éducation et engagement chez Environnement et Changement climatique Canada - La Biosphère.

Le projet pilote, créé par la Biosphère de Montréal et le Groupe uni des éducateurs- naturalistes et professionnels en environnement, (GUEPE), se déroulait gratuitement cet été durant deux semaines, en français puis en anglais. Les jeunes ont rencontré plusieurs experts en plus de visiter des lieux tel le Centre de prévision des intempéries du Québec.

Afin de rendre la formule attrayante, les divers intervenants ont présenté une matière nouvelle, relativement méconnue des jeunes qui n’abordent que très brièvement ces questions dans un contexte scolaire. « On a fait une revue de ce qui se faisait à l’école, on a tenté d’aller à l’extérieur de ça avec des expériences, des simulations… »