CLIMAT : des enjeux au jeu

Construire des villes sans même soulever un marteau ou une pelle, c’est possible. Et pas seulement dans SimCity ou Age of Empire! Dans CLIMAT, vous pouvez créer votre propre arrondissement durable et résilient en plaçant vos pions stratégiquement!

Économie / 28 août 2019

Un jeu sur les changements climatiques et les actions pour les atténuer? Cette idée un peu farfelue trottait dans la tête du directeur sénior du Groupe Conseil Carbone, Alexandru Iordan, qui cherchait « l’ingrédient magique » pour dédramatiser ses ateliers de formation en entreprise sur les enjeux liés au climat. Son idée a fini par prendre forme après sa rencontre avec Julie Tremblay, la cofondatrice des Jeux WASA, un OBNL spécialisé dans les jeux éducatifs sur l’environnement.

En se basant sur Quartier durable, un jeu coopératif de construction de villes conçu par les Jeux WASA, ils ont créé ensemble CLIMAT. Ce « jeu sérieux », présenté sous forme d’atelier interactif, s’adresse aux gestionnaires d’entreprises et de municipalités afin de les sensibiliser aux enjeux d’affaires de cette nouvelle réalité. « Il rend les changements climatiques amusants alors qu’au départ ils sont lourds et déprimants. Sans compter qu’un joueur est bien plus réceptif que quelqu’un qui fait semblant d’écouter après 20 minutes d’une formation classique », souligne Julie Tremblay.

Un maire comme avatar

Jouer à CLIMAT, c’est se métamorphoser en conseiller municipal. Le mandat est simple : construire, en équipe, l’arrondissement le plus résilient possible face aux changements climatiques. Sans être calés en urbanisme, les joueurs doivent choisir où placer les zones d’habitation, les espaces verts, les moyens de transport et les établissements scolaires sur le plateau de jeu.

jeu climat - sensibilisation aux changements climatiques en entreprise
Jeff Tétreault, Julie Tremblay et Alexandru Iordan autour de leur jeu CLIMAT.

 « C’est surprenant de voir certains joueurs commencer avec des a priori sur les changements climatiques, puis être rapidement captivés par CLIMAT. Même les plus récalcitrants ont du fun : ça fait ressortir leur côté enfant », remarque Jeff Tétreault, du Groupe Conseil Carbone, qui a animé plusieurs parties dans le cadre de séances de formation axées sur l’esprit d’équipe.

En mode survie

Une fois la construction achevée, la partie est loin d’être terminée. Les joueurs doivent ensuite composer avec des bouleversements naturels – inondations, îlots de chaleur, espèces invasives –, des groupes de pression ainsi que des cibles de réduction des gaz à effet de serre imposées le gouvernement. De là à penser que le monde municipal est aussi animé qu’un épisode de District 31, il n’y a qu’un pas!

 « Avec CLIMAT, les joueurs doivent faire des compromis, comme le font les décideurs pour allier la diminution des gaz à effet de serre à l’adaptation aux changements climatiques, note Alexandru Iordan. Tout au long des deux heures d’une partie, ils identifient les vulnérabilités de leur arrondissement pour ensuite les corriger. »

Pourquoi se limiter à la ville?

CLIMAT a beau se dérouler à l’échelle municipale, il s’adresse tout autant au monde des affaires. « Il existe de nombreux parallèles entre une ville et une entreprise : dans les deux cas, en plein milieu de l’action, il faut prendre des décisions et réfléchir à leurs répercussions, souligne Alexandru Iordan. Mieux comprendre les changements climatiques, c’est se donner les outils pour relever les défis qu’ils représentent à l’échelle d’une entreprise, que ce soit en lien avec les opérations, l’infrastructure ou même les pressions des investisseurs et des consommateurs. »

Et vous, comment jongleriez-vous avec des places de stationnement pour les commerces et une piste cyclable pour les résidents? Et ne comptez pas sur quelques coups de dés chanceux pour améliorer le CLIMAT!

Retombées positives

  • Bien dans sa communauté
Voir toutes les retombées positives de l'action climatique
CLIMAT : des enjeux au jeu 2min.