urbanisme. Québec, Stratégie nationale d’urbanisme et d’aménagement des territoires, aménagement du territoire, Vivre en ville, alliance ARIANE, politique québécoise,
array(29) { ["ID"]=> int(37812) ["post_author"]=> string(2) "61" ["post_date"]=> string(19) "2021-03-22 06:00:24" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2021-03-22 10:00:24" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(0) "" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(56) "urbanisme-lueur-d-espoir-pour-notre-territoire-et-climat" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-03-17 20:52:05" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-03-18 00:52:05" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(56) "https://unpointcinq.ca/?post_type=blog-post&p=37812" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(9) "blog-post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["displayCategories"]=> bool(true) ["displayAuthor"]=> bool(false) ["displayAuthorBottom"]=> bool(true) ["header"]=> string(4) "blog" ["page_banner_options"]=> array(1) { [0]=> string(0) "" } }
©twenty20photos, envato
Created with Lunacy 3 min

Lueur d’espoir pour notre territoire

22 mars 2021 - Olivier Roy-Baillargeon, Consultant en aménagement du territoire et mobilité durable

La Fontaine et sa tortue avaient bien raison : « Rien ne sert de courir; il faut partir à point. » Je le sais, même si je passe ma vie à courir, au sens propre comme au figuré. J’ai toujours été un radical empressé. Mais l’actualité des dernières semaines vient de me démontrer avec éclat combien la patience est une vertu – et qu’effectivement, tout vient à point à qui sait attendre.

Nombreux sont les professionnels de l’aménagement du territoire qui partagent mon exaspération face à l’étalement urbain, exacerbé par notre dépendance à l’auto, ces deux phénomènes délétères accélérant la crise climatique. Comme moi, ils sont mus par un puissant désir de réforme en profondeur des pratiques contemporaines en matière d’urbanisme et de mobilité.

Mes collègues de Vivre en Ville et de l’alliance ARIANE sont les porte-étendard de ce mouvement inspirant qui ne cesse de grandir et de se diversifier. Ils militent sans relâche depuis près d’une décennie pour que le Québec se dote d’une vision d’ensemble, à l’échelle nationale, pour aménager nos villes et nos campagnes.

Pour perdurer et prospérer, la collectivité québécoise devra relever, au cours des prochaines décennies, des défis écologiques et socioéconomiques d’une ampleur sans précédent. Dans cette optique, l’heure est venue de rallier les parties prenantes de tous les secteurs et de tous les milieux autour d’une série de principes fondamentaux qui orienteront leurs actions.

Le plaidoyer pragmatique et patient des organisations liées par le fil d’ARIANE a porté. Le gouvernement du Québec vient de convier la population à une grande conversation nationale qui doit déboucher, au printemps 2022, sur l’adoption d’une Stratégie nationale d’urbanisme et d’aménagement des territoires.

Climato-actifs des quatre coins du Québec, voici venue notre chance de clamer haut et fort nos aspirations et nos espoirs quant à l’occupation et au développement de notre territoire.
Olivier Roy-Baillargeon

Cette grande annonce a eu l’effet d’une gigantesque bouffée d’air frais. Elle a allumé une belle lueur d’espoir pour l’avenir de notre territoire. Avec volontarisme et ambition, l’État a pris le taureau par les cornes pour mettre en cohérence l’ensemble des lois, des politiques et des interventions des acteurs publics, de l’échelle nationale au palier municipal.

Climato-actifs des quatre coins du Québec, voici venue notre chance de clamer haut et fort nos aspirations et nos espoirs quant à l’occupation et au développement de notre territoire. Que vous viviez dans un quartier central, une banlieue voisine d’un centre commercial ou un hameau rural; que vous vous déplaciez à pied, à vélo, en métro, en auto ou en canot; et que vous travailliez dans une tour de bureaux, un McDo ou un refuge pour animaux – faites entendre votre voix!

Dès aujourd’hui, exprimez vos attentes aux élus qui vous représentent au conseil municipal et à l’Assemblée nationale, car la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation tiendra bientôt avec ces partenaires une série de rencontres régionales vouées à mieux saisir vos particularités territoriales. Et, d’ici à l’été, consignez par écrit vos réflexions et vos propositions, car le gouvernement vous conviera sur Internet à une grande ronde de consultations. Pour être sûr de ne pas manquer cette consultation, inscrivez-vous à l’infolettre.

Vous savez mieux que quiconque quel type de milieu de vie vous voulez habiter et léguer à vos enfants et petits-enfants. Le Québec tout entier saura vous en remercier.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram.