obsolescence programmée téléphones à la poubelle
array(29) { ["ID"]=> int(22141) ["post_author"]=> string(2) "56" ["post_date"]=> string(19) "2019-08-21 06:34:00" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-08-21 10:34:00" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(0) "" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(30) "obsolescence-programmee-objets" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2020-01-28 21:11:57" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2020-01-29 02:11:57" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(56) "https://unpointcinq.ca/?post_type=blog-post&p=22141" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(9) "blog-post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["displayCategories"]=> bool(true) ["displayAuthor"]=> bool(false) ["displayAuthorBottom"]=> bool(true) ["header"]=> string(4) "blog" ["page_banner_options"]=> array(1) { [0]=> string(0) "" } }
Created with Lunacy 2 min

Longue vie à nos objets!

21 août 2019 - Amélie Côté, Spécialiste de la gestion des matières résiduelles et de l’obsolescence

Je n’ai jamais été très bonne avec les objets. Il y a une dizaine d’années, je leur accordais tellement peu d’attention qu’il m’est même arrivé de perdre une table entre deux déménagements. Je ne l’ai jamais retrouvée…

Avec mon penchant assumé pour l’achat d’objets usagés, j’ai fini par constater que ceux fabriqués il y a longtemps ont tendance à être plus durables. Avez-vous déjà vu un appareil électroménager beige et brun briser?

Un des exemples emblématiques de la longue durée de vie des objets aux couleurs vintage, c’est le séchoir à cheveux d’une amie : il appartenait à sa grand-mère (il était vraiiiiment bruyant) et fonctionnait encore après plus de 50 ans. Or, le dernier que j’ai acheté, un modèle récent, a cessé de fonctionner après moins d’un an!

« Anyway, si mon objet brise, c’est la faute à l’obsolescence programmée. »

Il est vrai que des entreprises ont recours à des stratégies parfois douteuses pour accroître le taux de renouvellement de leurs produits. C’est notamment le cas d’Apple et de Samsung qui ont été condamnées en Italie pour avoir délibérément réduit la performance et la durée de vie de leurs cellulaires. Plus près de chez nous, une action collective est en cours contre la marque à la pomme : informez-vous, vous pourriez en faire partie!

Sommes-nous pour autant condamné-e-s à vivre dans un monde où les objets ont une durée de vie qui rétrécit sans égard à la surutilisation des ressources? Certainement pas!

Blâmer les entreprises sur toute la ligne serait trop facile… et déresponsabilisant! La réalité est plus complexe : on peut dire qu’il y a une responsabilité partagée entre les producteurs et les citoyen-ne-s. Le renouvellement effréné des biens est aussi un facteur qui encourage la perpétuation du prêt-à-jeter.

Selon une étude réalisée par Équiterre en 2018, la raison invoquée pour remplacer un appareil électroménager serait l’esthétique dans 25 % des cas. Les téléphones cellulaires, eux, seraient remplacés en moyenne tous les 21 mois alors qu’ils peuvent durer de 5 à 7 ans. La production de ces appareils a un impact sur l’utilisation des ressources et sur les émissions de gaz à effet de serre, notamment en raison des sources d’énergie utilisées dans les pays où ils sont produits.

LIRE AUSSI : Comment être sobre des Internets

 

Toutes ces considérations et réflexions m’ont conduite à cette résolution : apprendre à faire attention à mes objets pour qu’ils durent plus longtemps. Voici quelques stratégies que j’ai développées au fil des années.

  • Entretenir les objets que je possède, par exemple en huilant mon îlot de cuisine régulièrement ou en ne laissant pas mon vélo dans un banc de neige l’hiver

  • Opter pour des articles usagés lorsque c’est possible, pour prolonger leur durée de vie et ne pas encourager la production de nouveaux objets

  • M’informer sur la qualité d’un produit avant d’en faire l’acquisition : plusieurs sites sont vraiment utiles à cet égard, comme Protégez-vous et la super plateforme collaborative Produits durables

  • Apprendre à réparer mes objets, grâce au super groupe Facebook Touski s’répare ou encore à iFixit pour les appareils électroniques

Finalement, la Loi sur la protection du consommateur prévoit une garantie légale, selon laquelle « un produit doit pouvoir servir à son usage normal pendant une durée raisonnable ». Nous n’avons donc pas réellement besoin de garantie prolongée pour un appareil comme un ordinateur, qui devrait raisonnablement durer plus de trois ans. Si je l’avais su lorsque mon séchoir a rendu l’âme, je serais sûrement retournée au magasin pour faire valoir mes droits!

Les billets de blogue que nous publions reflètent l’opinion de leurs auteurs et pas nécessairement celle d’Unpointcinq.