transport, voiture, déplacements, gaz à effet de serre, transport actif, transport en commun, empreinte carbone, mobilité durable,
array(26) { ["ID"]=> int(38220) ["post_author"]=> string(2) "16" ["post_date"]=> string(19) "2021-01-12 02:05:21" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2021-01-12 07:05:21" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(65) "3 idées pour réduire l’empreinte carbone de nos déplacements" ["post_excerpt"]=> string(250) "Le transport est le secteur le plus lourd en gaz à effet de serre (GES) au Québec. Que peut-on faire individuellement pour contribuer à limiter les dégâts? Un expert en mobilité durable nous propose de repenser l’utilisation de notre voiture." ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(57) "transport-reduire-l-empreinte-carbone-de-nos-deplacements" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-04-15 14:23:15" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-04-15 18:23:15" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(31) "https://unpointcinq.ca/?p=38220" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["header"]=> string(4) "blog" ["displayCategories"]=> bool(true) }
©Clémence de Malglaive
Created with Lunacy 3 min

3 idées pour réduire l’empreinte carbone de nos déplacements

Le transport est le secteur le plus lourd en gaz à effet de serre (GES) au Québec. Que peut-on faire individuellement pour contribuer à limiter les dégâts? Un expert en mobilité durable nous propose de repenser l’utilisation de notre voiture.

La voiture prend tellement de place dans nos vies que plusieurs oublient qu’ils font le choix d’un mode de transport chaque fois qu’ils se déplacent. Prendre l’auto est devenu un automatisme. Pour nous aider à nous en défaire, le consultant en aménagement du territoire et mobilité durable Olivier Roy-Baillargeon suggère d’adopter, pour chacun de nos déplacements, l’approche réduire-transférer-améliorer.

1. Réduire

Toutes les fois qu’on doit circuler du point A au point B, la première question à se poser est : y a-t-il un moyen d’éviter ce déplacement ou, à tout le moins, de le réduire? Par exemple en faisant du télétravail une journée ou deux par semaine, en planifiant une rencontre virtuelle avec un client au lieu de se rendre sur place et en regroupant ses déplacements pour limiter les allers-retours inutiles.

2. Transférer

Si la réponse à la première question est « non », on opte pour les modes de transport durables plutôt que pour ceux qui sont générateurs de GES. Chaque fois que l’on peut chausser ses espadrilles ou sauter sur son vélo, sa trottinette électrique ou son skate-board pour se déplacer, on le fait. Sinon, on évalue la possibilité d’emprunter les transports en commun. Si tout ça est impossible, on passe au point suivant…

3. Améliorer

Lorsque toutes les options précédentes sont exclues, la troisième et dernière question à se poser est : comment puis-je améliorer l’efficacité énergétique de mon auto? L’idéal est de posséder un modèle électrique, hybride ou qui consomme moins d’essence. Sinon, il faut savoir que modifier sa conduite peut réduire sa consommation d’essence (et ses émissions de GES par le fait même). On veille entre autres à rouler moins vite, à utiliser le régulateur de vitesse (cruise control) sur l’autoroute, à vérifier régulièrement la pression des pneus, à limiter le recours au climatiseur l’été, à éviter de chauffer notre véhicule avant de prendre la route l’hiver, puis à éteindre le moteur quand on est arrêté plus de 30 secondes.

Bref, l’idée est de réfléchir avant même de mettre le pied hors de la maison, au lieu de machinalement sortir ses clés!

Cet article a été écrit par Amélie Cournoyer dans le cadre d’une expérience éditoriale où l’équipe d’Unpointcinq a testé ses biais conscients et inconscients en matière de genre et d’action climatique. Pour en savoir plus, c’est par ici.

 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram.