Conseils de mécanicien voiture neige québec tempête garage
array(26) { ["ID"]=> int(26311) ["post_author"]=> string(2) "53" ["post_date"]=> string(19) "2020-02-17 06:07:52" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2020-02-17 11:07:52" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(39) "Conseils de mécano : dompter l’hiver" ["post_excerpt"]=> string(495) "La chaufferette de l’auto dans le tapis en hiver, ça « brûle du gaz » comme on dit! Et qui dit brûler du gaz dit émissions de gaz à effet de serre (GES)… Sans compter les bidous que ça coûte! Mais bon, on s’entend : ni vous ni moi ne sommes prêts à conduire les vitres givrées. Heureusement, il existe d’autres moyens de réduire sa consommation d’essence même quand il fait frette! Voici les trucs et conseils de nos mécaniciens Adrien Lapierre et Tommy Blanchette. " ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(28) "conseils-de-mecanicien-hiver" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2020-02-24 12:45:40" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2020-02-24 17:45:40" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(31) "https://unpointcinq.ca/?p=26311" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["header"]=> string(4) "blog" ["displayCategories"]=> bool(true) }
© Wilfredor (Wikipedia Commons)
Created with Lunacy 3 min

Conseils de mécano : dompter l’hiver

La chaufferette de l’auto dans le tapis en hiver, ça « brûle du gaz » comme on dit! Et qui dit brûler du gaz dit émissions de gaz à effet de serre (GES)… Sans compter les bidous que ça coûte! Mais bon, on s’entend : ni vous ni moi ne sommes prêts à conduire les vitres givrées. Heureusement, il existe d’autres moyens de réduire sa consommation d’essence même quand il fait frette! Voici les trucs et conseils de nos mécaniciens Adrien Lapierre et Tommy Blanchette.

Après la frénésie de l’installation des pneus d’hiver, Adrien Lapierre et Tommy Blanchette soufflent un peu. C’est loin d’être calme pour autant dans leur garage de L’Assomption, sur la Rive-Nord de Montréal. J’en ai profité, entre deux réparations, pour les cuisiner : est-ce qu’on peut réduire son empreinte carbone en voiture en plein cœur du mois de février?

1- Faut-il réchauffer son moteur avant de partir?

Tommy Blanchette et Adrien Lapierre, mécaniciens.

Adrien : Oui! Dans un moteur qui démarre à froid, l’huile n’a pas le temps de reprendre son état liquide. Sans lubrifiant, vous risquez d’endommager le moteur. Et l’huile est lubrifiée 30 secondes après le démarrage. Vous n’avez plus qu’à rouler doucement pour réchauffer progressivement toutes les pièces du véhicule. Donc pas de drift dans le parking juste après le démarrage. Par contre, je vais peut-être « péter votre balloune », mais un moteur réchauffé ne signifie pas que l’habitacle de la voiture est chaud.

Conseils de mécano :

> Pour savoir si votre moteur est prêt, vous pouvez vous fier au cadran des rotations par minute (les fameuses RPM). Au démarrage, l’aiguille va monter rapidement et, quelques secondes après, elle va redescendre. Lorsqu’elle passe sous les 1000 rotations par minute, votre moteur est opérationnel.

> Attention! Contrairement aux moteurs à essence, la plupart des moteurs au diesel ont besoin, eux, de quelques minutes pour se réchauffer au démarrage.

Chauffer son moteur 15 minutes tous les jours pendant les quatre mois de la saison hivernale revient à dépenser un plein de carburant sans parcourir le moindre kilomètre. D’après le calculateur du Fonds d’action québécois pour le développement durable, ça correspond à 108 kg d’équivalent CO2 par voiture. Multiplié par les 4,5 millions de bagnoles en circulation au Québec, ça fait un beau paquet de GES chaque hiver!

 2- Est-ce qu’on peut quand même éviter d’avoir une auto froide comme un glaçon?

Tommy : Si vous voulez avoir un véhicule (et un moteur!) bien chaud et réduire votre consommation de carburant, je vous conseille d’investir dans un chauffe-moteur, ce qu’on appelle en anglais block heater. Comme son nom l’indique, grâce à ce dispositif, votre moteur n’aura plus froid! Il suffit de le ploguer dans le mur de la maison et de le relier à la voiture.

Avec un moteur réchauffé dès que la clé est dans le contact, on économise de l’essence sur les premiers kilomètres du parcours. On peut ainsi réduire sa consommation de 15 % sur les trajets de moins de 20 km.

Conseil de mécano :

> Le moteur n’a pas besoin d’être réchauffé toute la nuit. Branchez le chauffe-moteur sur une minuterie afin qu’il s’allume au maximum trois heures avant votre départ.

 3- Et lorsqu’on attend quelque part, est-ce qu’on laisse tourner le moteur?

 

Adrien : On ne va pas se mentir : on le fait tous. Ma blonde va faire une course rapide à l’épicerie, et je laisse le moteur tourner pour rester au chaud en l’attendant. Cependant, le moteur d’un véhicule qui tourne au ralenti plus de 10 secondes consomme plus de carburant et émet plus de GES que si l’on coupe le contact et que l’on redémarre. C’est chiant… mais ça vaut la peine d’éteindre.

mécaniciens garage voiture
Les mécanos dans leur garage de L’Assomption, sur la Rive-Nord de Montréal.

Bon à savoir :

Faire tourner le moteur à l’arrêt est interdit dans plusieurs municipalités du Québec. Vous risquez une amende à Québec, Sherbrooke, Longueuil, Granby, Gatineau et Montréal si vous le laissez en marche plus de trois minutes par période de 60 minutes.

4- D’autres trucs pour réduire sa consommation d’essence l’hiver?

Tommy : On ne le répétera jamais assez : l’entretien de la voiture est aussi important que la conduite! L’hiver, même s’il fait frette, il faut prendre le temps de déneiger et de déglacer. En plus du poids additionnel, la neige et la glace modifient l’aérodynamisme du véhicule. Portez une attention particulière aux « mottons » de glace qui se forment derrière les roues. Pour les enlever, quelques coups de pied bien placés et le tour est joué!

Même si ça ne saute pas aux yeux, vérifiez bien la pression en hiver. Quand le thermomètre passe sous zéro, l’air se contracte. Il occupe donc moins d’espace. Résultat : vos pneus sont mous et vous font consommer plus d’essence. Je ne suis pas physicien, mais les mécanos aussi se débrouillent avec la contraction thermique.