bureau, travail, job, emploi, lunch, action climatique, réunion,
array(26) { ["ID"]=> int(32881) ["post_author"]=> string(2) "53" ["post_date"]=> string(19) "2020-10-22 06:57:57" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2020-10-22 10:57:57" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(51) "7 bonnes habitudes climatiques à adopter au boulot" ["post_excerpt"]=> string(184) "De retour au bureau? Tant qu’à recommencer à travailler progressivement sur place, profitez-en pour alléger votre empreinte carbone au boulot avec ces quelques trucs et conseils. " ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(35) "bonnes-habitudes-climatiques-boulot" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2020-10-22 21:40:07" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2020-10-23 01:40:07" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(31) "https://unpointcinq.ca/?p=32881" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["header"]=> string(4) "blog" ["displayCategories"]=> bool(true) }
© Shutterstock
Created with Lunacy 4 min

Retombées positives générales

7 bonnes habitudes climatiques à adopter au boulot

De retour au bureau? Tant qu’à recommencer à travailler progressivement sur place, profitez-en pour alléger votre empreinte carbone au boulot avec ces quelques trucs et conseils.

1- Dire bye à la poubelle

Au Québec, chaque personne produit près de 700 kg de déchets par année. En partie au bureau! L’une des façons de prendre conscience de ce qu’on jette est de retirer la poubelle de son espace de travail. On doit alors se lever et marcher pour se débarrasser de ses déchets. L’idée, c’est de réduire sa consommation… puisque le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas. On s’assure également d’avoir accès à un bac de recyclage, où ira tout le papier. 

2- Repenser ses lunchs

Revenir travailler au bureau, c’est le retour des lunchs, que vous soyez fan de sandwichs au jambon ou plutôt du genre à apporter vos restants de la veille. Tant qu’à vous y mettre, pourquoi ne pas réduire l’empreinte carbone de vos repas en achetant des aliments locaux et de saison, en diminuant votre consommation de viande et même en limitant les emballages individuels. 

3- Laisser la voiture à la maison

Transports en commun, marche, vélo : il y a bien des manières de se déplacer sans auto, selon votre motivation et la distance à parcourir. Le transport actif, c’est bon pour la santé, le portefeuille et le climat. En étant en solo au volant pour un trajet de 5 km matin et soir, vous émettez 2,1 kg d’équivalent CO2. Cumulés sur un an, ces déplacements boulot-dodo représentent 525 kg d’équivalent CO2. (Source : FAQDD, 2020

4- Aménager son espace dîner

À quoi ressemble votre coin cuisine ou votre cafétéria? Disposez-vous de vaisselle et d’ustensiles réutilisables? Si ce n’est pas le cas, parlez-en à votre employeur. Vous pourriez également demander une cafetière commune pour éviter que tout le monde aille se ravitailler au café du coin à coup de tasses jetables. 

5- Défier ses collègues

Une petite compétition amicale constitue une source de motivation fort efficace pour passer à l’action. Mettez votre équipe de travail au défi. Pourquoi ne pas faire un lunch végé par semaine? Vous pourrez échanger vos recettes et vos bons coups. Votre groupe est sportif? Vous pourriez tester le vélo d’hiver en gang. 

6- Privilégier les rencontres à l’écran

Nous sommes tous devenus des pros des réunions virtuelles en quelques mois. Conserver ces habiletés acquises durant la pandémie se révèle payant pour le climat : les rencontres à distance permettent de gagner le temps de déplacement et de réduire les GES liés au transport. 

Si cinq collègues restent à la maison pour une réunion de deux heures en streaming au lieu de faire la route pour s’y rendre en personne, même si ce n’est qu’à 10 km de leur domicile, ils et elles diminuent leur empreinte carbone de 16,8 kg d’équivalent CO2. En s’abstenant pendant un an de prendre la voiture une fois par semaine pour se rencontrer plutôt en virtuel, ces cinq collègues éviteront la production d’une tonne d’équivalent CO2

(Sources : Calculateur du FAQDD et Arman Shehabi et al 2014 Environ. Res. Lett. 9 054007)

7- Mettre sur pied un comité vert

Ces trucs et conseils vous inspirent? Faites-en part à votre entourage. Et tant qu’à y être, profitez-en pour créer un comité vert au travail. Sa tâche consistera à déterminer ce qui peut être amélioré au bureau et les solutions à adopter pour réduire votre empreinte carbone.