Bonnes nouvelles
array(26) { ["ID"]=> int(49211) ["post_author"]=> string(2) "16" ["post_date"]=> string(19) "2022-05-27 15:23:45" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2022-05-27 19:23:45" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(55) "Action climatique : les bonnes nouvelles du 27 mai 2022" ["post_excerpt"]=> string(310) "Cette fin de semaine, il est question de vieux frigos enfin recyclés dans les règles de l’art, de bénévoles volant à la rescousse des fruits et légumes du côté de Victoriaville et de Montréal, métropole qui rejoint un mouvement mondial de villes engagées dans des politiques alimentaires durables." ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(43) "action-climatique-bonnes-nouvelles-mai-2022" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2022-05-27 17:47:11" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2022-05-27 21:47:11" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(31) "https://unpointcinq.ca/?p=49211" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["header"]=> string(4) "blog" ["displayCategories"]=> bool(true) }
Created with Lunacy 3 min

Action climatique : les bonnes nouvelles du 27 mai 2022

Cette fin de semaine, il est question de vieux frigos enfin recyclés dans les règles de l’art, de bénévoles volant à la rescousse des fruits et légumes du côté de Victoriaville et de Montréal, métropole qui rejoint un mouvement mondial de villes engagées dans des politiques alimentaires durables.

Ton frigo recyclé évite une tonne de GES

Le projet mijotait depuis plusieurs mois, il a officiellement été lancé mi-mai. GoRecycle est un organisme à but non lucratif spécialisé dans le recyclage des appareils ménagers de réfrigération et de climatisation. Seul organisme reconnu par RECYC-QUÉBEC, GoRecycle reprend tous les appareils qui contiennent des gaz frigorigènes dont le potentiel effet de serre est extrêmement puissant. Le risque de fuite de ces gaz est grand lorsqu’un appareil est mal pris en charge, au moment de sa fin de vie par exemple. Selon GoRecycle, un frigo bien recyclé équivaut en moyenne à une tonne de gaz à effet de serre (GES) évité. Ça, c’est lorsque votre appareil est récent. Les plus vieux modèles peuvent contenir jusqu’à l’équivalent de 3,5 tonnes !

Frigidaire Go Recycle
© GoRecycle

D’où l’importance de ne pas déposer vos vieux appareils sur le bord du chemin. GoRecycle dispose de 260 points de collecte partout au Québec. Vous pouvez apporter votre vieux climatiseur ou votre vieux cellier à vin dans un écocentre, dans le garage municipal de votre ville ou village, dans un centre de tri, etc. Et dans certaines municipalités, la collecte peut même se faire à votre domicile. Pour sauver des GES et s’éviter une lombalgie !

À la rescousse des fruits et légumes à Victo!

Pour la 3e année consécutive, le projet Artha-Récolte est de retour dans la MRC d’Arthabaska, dans le Centre-du-Québec. Artha-Récolte est un projet de récupération alimentaire dans les champs des maraîchers de la région selon une formule éprouvée : un tiers des aliments récupérés revient aux bénévoles, un tiers aux producteurs et un tiers aux organismes d’aide alimentaire de la région.

Artha-Récolte
© Facebook Artha-Récolte

Cette lutte au gaspillage alimentaire, importante source de gaz à effet de serre, a permis de nourrir plus de 200 familles par semaine en 2021, grâce aux dons reçus par les organismes d’aide alimentaire. Si vous habitez dans la MRC d’Arthabaska, vous pouvez également participer bénévolement à des corvées de groupe pour aider les maraîchers et faciliter la cueillette et la transformation de leurs surplus. Bon appétit !

Montréal, une ville bien dans son assiette

Le 16 mai dernier, Montréal est devenue la 15e ville à adhérer à la Déclaration Good Food Cities, un vaste mouvement international lancé en 2019 par le réseau de maires C40 qui réunit des villes comme Barcelone, Copenhague, Guadalajara, Londres, Los Angeles, Paris ou encore Toronto.

En adhérant à Good Food Cities, Montréal s’engage « à promouvoir et favoriser une alimentation à base de plantes, à promouvoir et favoriser des produits alimentaires locaux et à prendre des mesures concrètes pour réduire le gaspillage alimentaire. » Autant d’actions pour répondre à l’urgence climatique. Pour rappel si le gaspillage et les pertes alimentaires mondiaux étaient un pays, il serait le troisième plus gros producteur de gaz à effet de serre au monde ! Quant aux protéines animales, elles pèsent lourd dans la balance climatique : un Québécois achète 81 kg de viandes et poissons, soit 7 % de la quantité annuelle d’aliments alors qu’ils comptent pour 36 % du bilan carbone de notre alimentation.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram. Abonnez-vous à notre infolettre