array(26) { ["ID"]=> int(5811) ["post_author"]=> string(2) "25" ["post_date"]=> string(19) "2017-10-02 00:00:00" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2017-10-02 04:00:00" ["post_content"]=> string(1307) "

En 2012, le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) est passé à l’action en adoptant une politique de développement durable se déclinant en 12 volets, dont santé et qualité de vie, gestion de l’eau, qualité de l’air, couche d’ozone et gaz à effet de serre ou encore déchets de construction.

Ce vaste plan d’action s’est notamment concrétisé à l’Hôpital Notre-Dame dont les initiatives en économie d’énergie ont récemment été récompensées. Le CHUM a en effet remporté le Prix environnement 2017-2018, dans la catégorie Établissement de santé, pour sa gestion écologique de l’Hôpital Notre-Dame au Gala des PRIX BOMA, un prix décerné par l’Association des propriétaires et des administrateurs d’immeubles du Québec. « Le CHUM a entrepris ce projet d’économie d’énergie dans le cadre de sa politique de développement durable pour limiter les gaz à effet de serre et pour moderniser les infrastructures mécaniques du bâtiment; le CHUM prend soin de son environnement », explique André G. Lemieux, conseiller à la direction des services techniques du CHUM." ["post_title"]=> string(46) "Mort du patient GES à l’Hôpital Notre-Dame" ["post_excerpt"]=> string(287) "Si l’hôpital est un endroit où des vies sont souvent sauvées, celui de Notre-Dame a choisi de sacrifier celles des émissions de gaz à effet de serre (GES). Aucune réanimation n’est envisagée, un décès qui permet à l’établissement d’économiser des millions de dollars." ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(41) "mort-du-patient-ges-a-lhopital-notre-dame" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2020-02-03 21:33:11" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2020-02-04 02:33:11" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(80) "https://unpointcinq.ca/non-classifiee/mort-du-patient-ges-a-lhopital-notre-dame/" ["menu_order"]=> int(55) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["header"]=> string(4) "blog" ["displayCategories"]=> bool(true) }
© YouTube
Created with Lunacy 2 min

Mort du patient GES à l’Hôpital Notre-Dame

02 octobre 2017 - David Nathan, Fan de Retour vers le futur

Si l’hôpital est un endroit où des vies sont souvent sauvées, celui de Notre-Dame a choisi de sacrifier celles des émissions de gaz à effet de serre (GES). Aucune réanimation n’est envisagée, un décès qui permet à l’établissement d’économiser des millions de dollars.

En 2012, le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) est passé à l’action en adoptant une politique de développement durable se déclinant en 12 volets, dont santé et qualité de vie, gestion de l’eau, qualité de l’air, couche d’ozone et gaz à effet de serre ou encore déchets de construction.

Ce vaste plan d’action s’est notamment concrétisé à l’Hôpital Notre-Dame dont les initiatives en économie d’énergie ont récemment été récompensées. Le CHUM a en effet remporté le Prix environnement 2017-2018, dans la catégorie Établissement de santé, pour sa gestion écologique de l’Hôpital Notre-Dame au Gala des PRIX BOMA, un prix décerné par l’Association des propriétaires et des administrateurs d’immeubles du Québec. « Le CHUM a entrepris ce projet d’économie d’énergie dans le cadre de sa politique de développement durable pour limiter les gaz à effet de serre et pour moderniser les infrastructures mécaniques du bâtiment; le CHUM prend soin de son environnement », explique André G. Lemieux, conseiller à la direction des services techniques du CHUM.

Rentable en moins de 10 ans

Une grosse partie des travaux de rénovation visait à éliminer le mazout lourd et à réduire la consommation de ce combustible pour favoriser l’utilisation de technologies de développement durable. « On a réalisé plusieurs actions dans le cadre de la modernisation de la centrale thermique comme le changement des chaudières au mazout pour des chaudières haute performance alimentées au gaz naturel; des chaudières à basse température ont aussi été installées », explique Norman Mallette, chef de service des technologies du bâtiment du CHUM.

Selon Énergère, ces efforts d’optimisation de la gestion énergétique ont permis de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 75 %, soit une économie de 1,4 M$ par année. « Pour le CHUM, c’est un investissement majeur, on parle de près de 20 millions de dollars, précise André G. Lemieux. Mais ces travaux permettront de réaliser des économies d’énergie, l’investissement sera complètement récupéré en 9 ans. »

Mesures mises en place à l’Hôpital Notre-Dame :

  • Remplacement de l’éclairage général
  • Modernisation de la centrale thermique
  • Implantation d’un système géothermique et de thermopompe
  • Conversion VAV de la hotte de cuisine
  • Remplacement de serpentins à expansion directe

Notons par ailleurs que le nouveau CHUM et son centre de recherche et d’enseignement visent une certification LEED. La Phase 1, complétée et inaugurée en octobre 2013 et comprenant notamment le Centre de recherche du CHUM, a obtenu la certification LEED Or. La phase 2, qui comprend trois autres bâtiments, vise quant à elle la certification LEED Argent.