Gatineau, Outaouais, Dominique Langlais, enseignant, enseignement, éducation, professeur, biologie, Laboratoire des jeunes journalistes en environnement, Sors de ta bulle, Fondation Monique-Fitz-Back,
array(26) { ["ID"]=> int(44123) ["post_author"]=> string(2) "93" ["post_date"]=> string(19) "2021-11-25 09:30:39" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2021-11-25 14:30:39" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(23) "Un enseignant inspirant" ["post_excerpt"]=> string(173) "Depuis plus de 20 ans, Dominique Langlais, enseignant à l’école secondaire du Versant à Gatineau, sensibilise les jeunes à l’environnement et aux enjeux climatiques." ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(32) "gatineau-un-enseignant-inspirant" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-11-25 08:25:18" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-11-25 13:25:18" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(31) "https://unpointcinq.ca/?p=44123" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["header"]=> string(4) "blog" ["displayCategories"]=> bool(true) }
Dominique Langlais est enseignant à l’école secondaire du Versant, à Gatineau. ©Fabien Parent
Created with Lunacy 3 min

Retombées positives générales

Un enseignant inspirant

Depuis plus de 20 ans, Dominique Langlais, enseignant à l’école secondaire du Versant à Gatineau, sensibilise les jeunes à l’environnement et aux enjeux climatiques.

Par Fabien Parent, 13 ans, École secondaire du Versant, à Gatineau, en Outaouais
Jeune journaliste en environnement Sors de ta bulle – Cohorte 2021

Diplômé en biologie de l’Université du Québec à Trois-Rivières, Dominique Langlais a une passion contagieuse pour la pédagogie et la transmission du savoir. Pour preuve : plusieurs de ses élèves poursuivent des études en sciences ou en enseignement. Le quadragénaire, également père de deux enfants, n’hésite pas à faire des liens avec les changements climatiques et l’environnement dans ses cours, un sujet qui lui tient à cœur. « Il est essentiel de parler d’environnement aux élèves », affirme-t-il.

Originaire de la Mauricie, Dominique Langlais atterrit en Outaouais un peu par hasard il y a une vingtaine d’années, alors qu’il ne trouve pas de poste en enseignement dans sa région.

À son arrivée à Gatineau, l’enseignant en biologie découvre un milieu beaucoup plus urbain que ce qu’il avait connu. Selon lui, qu’on le veuille ou non, lorsqu’on se trouve dans une grande ville, les enjeux climatiques ne sont pas les mêmes qu’en milieu rural. La population y est beaucoup plus importante, et la circulation automobile produit davantage d’émissions de gaz à effet de serre.

Le déclic

Quelques années après son arrivée en Outaouais, alors qu’il revient d’un voyage dans l’Ouest canadien, Dominique Langlais entend à la radio des propos inspirants. L’animateur souligne que nous n’avons pas besoin d’être un superhéros pour induire un changement, un simple petit geste peut avoir une incidence sur plusieurs personnes. Ces paroles le touchent, lui donnent envie de passer à l’action.

Ainsi, l’enseignant met sur pied un système de récupération de piles usagées à l’école. Le projet est bien reçu par les élèves, qui participent en grand nombre : chaque année, c’est 90 kg de piles qui évitent le dépotoir.

S’il est proactif à l’école en matière d’environnement, l’homme aux cheveux poivre et sel et au regard perçant cherche à faire une différence à la maison aussi. Sa famille n’utilise qu’une seule voiture et privilégie les transports en commun, le vélo et la course. Inspirant ainsi, en plus de ses élèves, tout son voisinage!

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram. Abonnez-vous à notre infolettre