covid-19 gouvernement communication interdiction parc montreal ville
array(29) { ["ID"]=> int(28508) ["post_author"]=> string(2) "40" ["post_date"]=> string(19) "2020-05-07 06:31:53" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2020-05-07 10:31:53" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(0) "" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(42) "communication-climatique-inspirer-covid-19" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2020-05-05 23:09:00" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2020-05-06 03:09:00" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(56) "https://unpointcinq.ca/?post_type=blog-post&p=28508" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(9) "blog-post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["displayCategories"]=> bool(true) ["displayAuthor"]=> bool(false) ["displayAuthorBottom"]=> bool(true) ["header"]=> string(4) "blog" ["page_banner_options"]=> array(1) { [0]=> string(0) "" } }

Comm et climat : s’inspirer de la crise

07 mai 2020 - Geneviève Rajotte Sauriol, Consultante en communication responsable

Alors que nous allons progressivement ressortir de nos demeures, nous essayons déjà de tirer les leçons de la manière dont la société fait face à la pandémie de COVID-19. Comme on peut établir de nombreux parallèles entre cette crise et la crise climatique (on croirait presque à une répétition générale), j’ai eu envie de me prêter au jeu. Voici donc comment le gouvernement du Québec pourrait s’inspirer de ses communications entourant le coronavirus pour bien communiquer sur le climat.

Éclipse médiatique : Avant toute chose, imaginez une seule seconde que tous les médias de la planète, durant plusieurs semaines, ne couvrent QUE la crise climatique. C’est bien beau en parler un petit peu tout le temps, mais ça devient comme un bruit ambiant auquel on s’habitue. De la une à l’éditorial en passant par les sections Affaires, Culture et Sport, les journalistes seraient unanimes : les changements climatiques perturbent toute notre existence.

Porte-parole : Qu’on se le dise, ça va nous prendre un Horacio des gaz à effet de serre qui va aplatir la courbe exponentielle du réchauffement de la planète. Au lieu de cuisiner des tartelettes portugaises, cette personne nous inviterait à jardiner, à nous déplacer à vélo et à réparer notre grille-pain… et tout le monde l’écouterait! Je verrais bien Laure Waridel dans ce rôle : c’est difficile de ne pas l’aimer, et son livre La transition, c’est maintenant regorge d’idées pratiques!

Horacio Arruda durant la conférence de presse du 19 mars 2020. (©Le Soleil)

Conférence de presse quotidienne : Chaque jour, le premier ou la première ministre, le ou la ministre de l’Environnement et le ou la porte-parole feraient le point sur les mesures mises en place pour diminuer drastiquement les gaz à effet de serre et inviteraient citoyens et citoyennes à contribuer à l’effort de guerre contre les changements climatiques.

Décomptes : Pour éviter un réchauffement au-delà de 1,5 °C, il faudrait suivre en direct la progression du climat, comme sur cette horloge de l’Université Concordia. Autres chiffres chocs à communiquer : le nombre de réfugiés climatiques et le nombre de décès liés à la crise.

L’horloge climatique de l'Université Concordia en date du 5 mai 2020.

Infographies officielles : Pour synthétiser l’information, le gouvernement présenterait des infographies résumant les mesures écoresponsables à prendre. Des amendes salées seraient remises en cas de délinquance, par exemple à un citoyen qui laisse tourner son moteur ou à une usine qui contamine un cours d’eau.

Outils Web : À l’instar du Panier bleu et autres répertoires pour encourager l’achat local et l’entraide en ce moment, les subventions et l’engouement pour des plateformes de partage de véhicules, d’échange de biens et de services et les annuaires d’entreprises vertes atteindraient des records. Les formations en ligne (et en personne!) pour augmenter l’efficacité énergétique des bâtiments, installer une borne de recharge pour voiture électrique et fabriquer une serre avec des matériaux recyclés auraient aussi la cote.

Maintenant que les outils de communication sont en places et bien rodés, il ne nous reste plus qu’à accorder autant de sérieux à la crise climatique qu’à la crise de la COVID-19!