array(26) { ["ID"]=> int(14086) ["post_author"]=> string(1) "4" ["post_date"]=> string(19) "2018-05-22 10:34:46" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2018-05-22 14:34:46" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(46) "Acclimatées : dans l’œil du cyclone" ["post_excerpt"]=> string(262) "Qu’avons-nous appris des inondations de 1996 au Saguenay, qui ont laissé plus de séquelles physiques et psychologiques aux femmes qu’aux hommes? Les municipalités québécoises ont-elles des plans d’action équitables et adaptés aux différents genres?" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(56) "baladao-acclimatees-femmes-evenements-climatique-extreme" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2020-02-03 21:01:08" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2020-02-04 02:01:08" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(31) "https://unpointcinq.ca/?p=14086" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["header"]=> string(4) "blog" ["displayCategories"]=> bool(true) }
© 1996, Gilles Potvin, Le monde en images, CCDMD
Created with Lunacy 23 min

Acclimatées : dans l’œil du cyclone

Qu’avons-nous appris des inondations de 1996 au Saguenay, qui ont laissé plus de séquelles physiques et psychologiques aux femmes qu’aux hommes? Les municipalités québécoises ont-elles des plans d’action équitables et adaptés aux différents genres?

Inondations, épisodes de chaleur extrêmes, verglas : au Québec, les changements climatiques ont plusieurs visages. D’ici 2050, certains de ces événements climatiques extrêmes surviendront tous les six ans. Au printemps 2017, la province peinait à aider les nombreuses victimes des inondations. Nombreuses sont les familles qui ne s’en sont pas encore complètement remises. Et les femmes sont au coeur de la tempête.

Le « caring »

Dans une majorité de cas, lors d’événements climatiques extrêmes, les femmes continuent de prendre soin des enfants, des personnes âgées et des malades en plus d’assumer leurs obligations domestiques et familiales. Ces obligations engendrent un stress lié à la sécurité alimentaire, puisque les impacts sur l’agriculture font augmenter le prix des aliments, ce qui affecte directement les personnes plus économiquement vulnérables.  Une charge mentale qui contribuerait à la diminution de l’espérance de vie des femmes dans 141 pays.

Est-ce que nos interventions passées ont été à la hauteur de ces constats ? Et si on considérait la différence des impacts chez les hommes et les femmes pour changer les choses, sur le terrain?

On en discute avec Annie Rochette, docteure en droit environnemental, France Levert, présidente du Réseau des femmes en environnement et Anne-Sophie Gousse-Lessard, docteure en psychologie sociale et environnementale spécialisée en adaptation aux changements climatiques.

Vous pouvez aussi écouter notre balado sur iTunes en cliquant ici.

Série balado : Acclimatées

Les femmes et les hommes ne sont pas égaux face aux changements climatiques. Surprenant? Pas vraiment : à l’international, la question est centrale. Au Québec, sa pertinence n’est discutée que depuis peu, entre autres dans une étude de la docteure Annie Rochette publiée en 2017 par l’UQAM et le Réseau des femmes en environnement.

De la gestion de la vie domestique aux décisions politiques, nous discutons dans cette série de cinq épisodes avec des femmes de la place que doivent prendre les Québécoises dans la lutte aux changements climatiques et des moyens pour y parvenir.

Retrouvez notre série sur iTunes en cliquant ici.