© Sébastien Thibault
Dossier spécial : Premiers de classe , partie 5

6 trucs pour une boîte à lunch zéro déchet

Déjà la mi-août! La rentrée scolaire et la corvée des boîtes à lunch approchent. Pour survivre aux sandwichs en série, voici quelques conseils pratico-pratiques pour faire des économies et réduire du même coup votre empreinte carbone.

Alimentation / 22 août 2019

L’école primaire de la Clé-des-Champs, à Dunham en Montérégie, se relève les manches pour réduire les déchets issus des boîtes à lunch. Et ça marche! Le comité d’élèves qui porte le projet fait de la sensibilisation, donne des conseils, aide au triage des détritus et confectionne des sacs à sandwich en tissu pour les 225 élèves de l’école! Ils ont aussi créé une vidéo de sensibilisation géniale qui met en vedette un cowboy zéro déchet. Résultats : les poubelles ont subi une cure minceur tandis que les habitudes changent au sein de l’école.

Unpointcinq propose de démarrer l’année scolaire en s’inspirant de ces élèves pour relever le défi de la boîte à lunch zéro déchet.

Devenir un pro des collations


Le grand défi de la boîte à lunch zéro déchet, c’est de fournir des collations sans compter sur les barres tendres et autres snacks emballés individuellement. Pensez aux fruits, crudités, yogourts, compotes, fruits séchés, craquelins achetés en vrac… Les plus motivés peuvent aussi s’aventurer à cuisiner leurs propres collations!

Où acheter en vrac? Consultez la carte interactive du Circuit zéro déchet ou le moteur de recherche de lespagesvertes.ca.

 

Exploiter les enfants (mais pas trop!)

Pourquoi ne pas les faire travailler à notre place? À l’école de la Clé-des-Champs, les élèves mettent la main à la pâte pour composer leurs boîtes à lunch zéro déchet! À l’épicerie et à la maison, les enfants peuvent vous aider à choisir des menus, à cuisiner ou à préparer leurs collations. Ça leur apprendra aussi à mieux connaître leurs goûts ou à en développer de nouveaux.

En panne d’idées culinaires? Visitez le site web de la nutritionniste Stéphanie Côté. Vous y trouverez des recettes variées à mitonner en famille.

 

Laisser tomber le bon vieux Ziploc

Le pot Masson a beau être l’emblème informel du zéro déchet, il n’a pas sa place dans la boîte à lunch d’un enfant. On prend quoi, alors, pour éviter les contenants à usage unique? Sans nécessairement refaire votre trousseau de récipients, optez pour des sacs zippés en tissu ou en caoutchouc et des feuilles à la cire d’abeille. Privilégiez les contenants ayant une longue durée de vie, qu’ils soient en plastique ou pas. 

La blogueuse Laure Caillot a survécu à une année de lunch zéro déchet. Voyez comment elle a relevé le défi ici.

 

Jamais sans ma gourde

Bye bye pailles jetables et jus en boîtes! Pour réduire l’utilisation de plastique à usage unique, les élèves de l’école de la Clé-des-Champs, même les plus petits, emportent tous des bouteilles réutilisables pour l’eau et les jus.

La blogueuse Émilie Murmure propose trois idées de recettes de jus frais vitaminés et vous explique comment cuisiner avec la pulpe de ces fruits.

 

Affronter la file pour le micro-ondes

Les paresseux de la boîte à lunch (ou les efficaces!) savent que les restants de la veille sont une solution rapide et goûteuse pour les dîners! En cuisinant une portion de plus le soir, vous ne serez pas tenté par les plats prêts à manger. C’est aussi une bonne façon de rescaper un lunch banal en zéro déchet! Et si fiston se plaint constamment de l’attente pour le micro-ondes, investissez dans un thermos.

Des repas chauds pour la boîte à lunch avec des recettes du Québec? C’est  icitte.

 

Composter même sans bac

Si la cafétéria n’a pas de bac de compost, pas de souci! Apprenez à votre enfant à mettre les déchets organiques dans un contenant (celui où était le sandwich par exemple) pour les déposer en fin de journée dans le bac brun ou le composteur de la maison.

Quoi mettre et ne pas mettre dans le bac brun? Consulter l’outil de recherche « Ça va où ? » de Recyc-Québec.

 

 

Pense-boîte 😉

Pain blanc, moutarde, jambon. Un classique indémodable. On ne se le cachera pas : la viande a une empreinte carbone plus élevée que les végétaux. Sans y renoncer, on peut toutefois commencer à habituer les palais des enfants aux garnitures et condiments  comme la tartinade de tofu, le hoummos ou le seitan assaisonné d’un peu de sauce BBQ!

Des légumineuses dans la boîte à lunch, et pourquoi pas?

 

6 trucs pour une boîte à lunch zéro déchet 2min.