Une armée de géants souffle sur le Québec

Caché au plus profond de la réserve faunique des Laurentides, le parc éolien de la Rivière-du-Moulin est la plus grande installation du genre au pays, un joyau de production énergétique gardé par 175 géants d’ingénierie qui soufflent sur la région.

Vivre ici / 01 décembre 2017

Au cœur d’un territoire accidenté où la nature sauvage règne encore, le paysage saisissant éblouit à chaque coup d’œil. Puis, à mesure qu’on se rapproche du lieu, on distingue au loin le point où la main de l’Homme semble avoir rejoint celle de Dieu. Brisant la ligne d’horizon, 175 constructions gigantesques s’élèvent comme autant de ponts entre ciel et terre. Faits d’acier et de fibres de verre, déposés sur un immense socle de béton, ces moulins du XXIe siècle scintillent à 130 mètres dans les airs et pèsent environ 240 tonnes. Dans un parc d’une superficie de 154,2 km2, chaque crête arbore son vire-vent format « jumbo ».

Le premier exploit du parc éolien de la Rivière-du-Moulin en est toutefois un de compromis sur un territoire aux multiples propriétaires : la SÉPAQ, la MRC de Charlevoix, la MRC du Fjord-du-Saguenay, deux nations autochtones et la zec Mars-Moulin (zone d’exploitation contrôlée). Alors, comment parvenir à réaliser un tel projet? L’agent de liaison de l’entreprise EDF EN Canada, Ghislain Dubeau, explique que c’est après « 175 rencontres et conférences téléphoniques » avec des intervenants des MRC, des utilisateurs des terres et des politiciens que le projet s’est finalement concrétisé. « La majorité des acteurs étaient enthousiastes, bien qu’il était impossible de faire l’unanimité », rappelle-t-il.
Eoliennes paysage Riviere-du-Moulin
Ces géants d'acier et de fibre de verre tranchent avec la nature sauvage du paysage. (© Francis Beaudry / Unpointcinq)

Les premiers jalons du projet datent de 2006, alors que les premiers mâts de mesure du vent ont été installés dans le parc pour calculer le niveau et la force du vent présent. L’objectif de départ est clair : produire de l’électricité 40 % du temps pour atteindre le seuil de rentabilité. La taille des infrastructures nécessaires pour supporter les éoliennes est, elle aussi, colossale. Au creux de 140 km de tranchées se trouvent 700 km de câbles reliant le réseau collecteur au centre de transformation.

Souffler les GES

Pourquoi opter pour l’énergie éolienne? En 2016, le Québec a importé 1 % de son électricité à partir de polluantes centrales au charbon ou d’autres fonctionnant au nucléaire. Cette énergie importée vient combler les manques du réseau québécois lorsque les grands froids poussent sa consommation au-delà de sa capacité de production. Selon Hydro-Québec, ce sont des « achats ponctuels et des ententes bilatérales pour répondre aux besoins à très court terme » qui forcent l’achat d’électricité de sources non renouvelables.

Progressivement, l’arrivée massive de nouvelles solutions vertes, comme l’éolien ou le solaire, doit permettre de combler les importants besoins en électricité des Québécois au plus profond de l’hiver, tout en réduisant notre production collective de gaz à effet de serre (GES). Depuis 10 ans, le taux d’émission de CO2 par kWh rapporté par Hydro-Québec est ainsi passé de 21,4 à 0,4, une diminution gigantesque de notre consommation d’énergie polluante collective.

Cette production d’électricité renouvelable, c’est toute la société qui en bénéficie. En plus des 800 millions de dollars investis pour la création du parc éolien de la Rivière-du-Moulin, ce sont 86 millions de dollars en redevances multiples qui seront versées sur 20 ans. À cela s’ajoutent 565 emplois qui ont été créés pendant la période la plus forte de l’installation et 20 emplois permanents sur le site.

Chaque éolienne culmine à 130 mètres de hauteur. (© CIHO)

Le parc éolien de la Rivière-du-Moulin verra son permis d’exploitation soumis à un renouvellement en 2035, quand les nacelles et les pales de ses éoliennes seront rendues à la fin de leur vie utile. Mais d’ici là, ces 175 géants technologiques continueront d’alimenter quelque 80 000 foyers québécois avec une énergie propre et renouvelable.

Une armée de géants souffle sur le Québec 3min.