Tirer la plogue

L’électricité québécoise est la moins chère en Occident et, en plus, elle est renouvelable à 99 %. Alors, pourquoi s’en priver? Parce que tout kilowatt économisé ici peut être revendu à nos voisins dont l’électricité est moins climato-sympathique.

Techno / 10 juin 2019

Il se fait tard. Les dernières notes de votre série préférée résonnent après plusieurs épisodes en rafale. Vous éteignez la télé. Il ne reste plus qu’à vous glisser sous la couette et à éteindre les lumières pour la nuit. Mais pendant que vous dormez, votre téléviseur, même éteint, continue à consommer de l’électricité!

Et il n’est pas le seul à vampiriser votre facture d’Hydro-Québec. Tous nos appareils, de l’ordinateur au micro-ondes, sont conçus pour être alimentés de jour comme de nuit. Allumés ou éteints, ils consomment de l’électricité. Autant de kilowatts gaspillés qui constituent ce qu’on appelle la charge fantôme.

Connaître ses fantômes

Un appareil éteint n’est pas nécessairement hors tension. La chaine stéréo, par exemple, a besoin de courant pour faire fonctionner le voyant lumineux indiquant qu’elle est éteinte; le four, pour afficher l’heure; le routeur Wi-Fi, pour capter des signes de réseaux, etc.

À quel point notre maison est-elle hantée? La première étape pour faire la chasse aux fantômes consiste à les repérer et à identifier les plus gloutons. Votre décodeur avec enregistreur qui vous permet de ne rater aucun match du CH? Il laisse fuir jusqu’à 192 kWh d’électricité par année, pour un montant de 16 $ sur votre facture! Le calculateur d’Hydro-Québec vous permet d’estimer assez précisément la charge fantôme des autres appareils de votre domicile.

Cumulées, ces fuites sont loin d’être négligeables. Elles représentent de 5 à 10 % de votre facture électrique. Autrement dit, ça paie de se débarrasser des fantômes!

À l’échelle de la province, le mode veille correspond à une consommation d’environ 1,2 TWh, ce qui équivaut aux besoins annuels en électricité de 65 000 ménages québécois. Imaginez si Hydro-Québec vendait cette électricité à nos voisins du nord-est des États-Unis, où l’électricité est générée à 65 % à partir de combustibles fossiles (charbon et gaz en tête). Cela diminuerait d’autant leurs émissions de gaz à effet de serre.

Chasser les esprits

Comment en finir avec la charge fantôme sans appeler l’équipe de Ghostbusters? C’est assez simple. En fait, il n’y a qu’un seul moyen de s’assurer qu’un appareil ne consomme pas d’électricité : le débrancher.

Voici quelques conseils pour « tirer la plogue » :

  • Débranchez les appareils peu utilisés, comme cette imprimante qui ne sert qu’aux deux mois, mais qui reste sous tension;
  • Privilégiez les multiprises avec interrupteur individuel pour y brancher plusieurs appareils, qui s’éteindront tous simultanément;
  • Activez les fonctions de gestion et d’économie d’énergie sur votre ordinateur;
  • Prenez le temps de débrancher vos appareils électriques lorsque vous partez en voyage.
Tirer la plogue 2min.