Dossier spécial : Bébé décarbo-né , partie 3
Empreinte carbone de bébé, Bébé décarbo-né, bébé, chambre de bébé, avoir un enfant, empreinte carbone bébé, bébé et climat, trousseau de bébé, zéro déchet, allaitement et climat, couches, couches lavables, location couches lavables,
array(26) { ["ID"]=> int(37644) ["post_author"]=> string(2) "46" ["post_date"]=> string(19) "2021-03-23 06:00:22" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2021-03-23 10:00:22" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(53) "Se mettre aux couches lavables sans y laisser sa peau" ["post_excerpt"]=> string(271) "Réduire l’empreinte carbone d’un bébé implique de limiter ses déchets. Les premiers qui viennent en tête sont les quelque 4500 à 6000 couches jetables qu’il utilise avant de devenir propre. Notre défi : éviter ces déchets en utilisant des couches lavables." ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(39) "couches-lavables-sans-y-laisser-sa-peau" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-05-11 10:43:21" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-05-11 14:43:21" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(31) "https://unpointcinq.ca/?p=37644" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["header"]=> string(4) "blog" ["displayCategories"]=> bool(true) }
Created with Lunacy 3 min

Se mettre aux couches lavables sans y laisser sa peau

Réduire l’empreinte carbone d’un bébé implique de limiter ses déchets. Les premiers qui viennent en tête sont les quelque 4500 à 6000 couches jetables qu’il utilise avant de devenir propre. Notre défi : éviter ces déchets en utilisant des couches lavables.

Photos : Laura et son complice, Sam

Empreinte carbone de bébé, Bébé décarbo-né, bébé, chambre de bébé, avoir un enfant, empreinte carbone bébé, bébé et climat, trousseau de bébé, zéro déchet, allaitement et climat, couches, couches lavables, location couches lavables,
©Sébastien Thibault

« Sam, tu ne veux pas t’occuper de l’achat des couches lavables? » je demande à mon compagnon, désespérée. Entre les couches tout-en-un, les couches à poche, les couches plates et les moulées, c’est à en perdre la tête. Sans parler des différentes tailles!

Bon, de toute façon, avant de se lancer dans un tel projet, il faut s’assurer qu’utiliser des couches lavables permet, en plus de réduire les déchets de bébé, de réduire son empreinte carbone. Pour ça, j’ai contacté Jean-François Ménard, analyste au Centre international de référence sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG), à Montréal.

« De façon générale, le réutilisable est mieux que le jetable. Mais comme le réutilisable est conçu de façon plus durable, au moment de l’achat, il est généralement pire. Donc, plus on réutilise [ses couches lavables], mieux c’est », m’explique au téléphone l’expert du CIRAIG.  

Attention au lavage!

Qu’en est-il du coût en gaz à effet de serre (GES) associé à l’énergie utilisée par les centaines de brassées nécessaires? « Si on regarde l’ACV [analyse du cycle de vie] d’une couche réutilisable, le gros de son empreinte [carbone] est lié à son lavage », me dit l’analyste.

La solution, qui réduit de 200 kg éq. CO2 l’empreinte carbone des couches portées par un enfant jusqu’à ses deux ans et demi, selon une étude de l’Agence de l’environnement du Royaume-Uni parue en 2008, serait d’utiliser des couches lavables de seconde main, de les nettoyer à moins de 60 °C dans une laveuse bien remplie et de les faire sécher au soleil.

Se procurer une trentaine de couches lavables d’occasion – qui fonctionnent avec la corpulence encore inconnue de bébé –, les laver à l’eau tiède et abandonner l’idée d’utiliser la sécheuse : je confirme, on n’est pas rassurés.

Mais ici, on a un avantage : l’électricité, produite à plus de 95 % par des centrales hydroélectriques, produit peu de GES. « Utiliser des couches lavables au Québec, même si on les lave à l’eau chaude, est mieux que de les utiliser dans [des régions carburant à l’énergie non renouvelable comme l’] Alberta », m’affirme Jean-François Ménard.

Empreinte carbone de bébé, Bébé décarbo-né, bébé, chambre de bébé, avoir un enfant, empreinte carbone bébé, bébé et climat, trousseau de bébé, zéro déchet, allaitement et climat, couches, couches lavables, location couches lavables,
Plus tard, il faudra installer l’insert absorbant nous-mêmes dans le protège-couche.

L’arme secrète pour débuter

« C’est vraiment facile! Honnêtement, je ne vois pas la différence [entre utiliser des jetables et des lavables]. Tu dois manipuler du caca de toute façon », m’explique au téléphone mon amie Rachel, qui dès le cinquième jour de son garçon a utilisé des couches lavables. Mais même avec ses encouragements, je n’étais pas prête à me lancer seule dans cette aventure. J’avais bien trop peur d’abandonner au bout de quelques semaines.

« Il faut respecter ses limites parce qu’avoir un bébé est un facteur nouveau qui peut générer du stress. C’est pour ça que je relativise l’idée des couches lavables. Si tu penses que ça va être compliqué de te rajouter ça, laisse-toi le temps », nuance au téléphone Élodie Morandini, la cofondatrice de l’association québécoise Zéro Déchet.

Vous l’avez compris, il nous fallait un coup de pouce pour débuter. C’est Élodie Morandini, qui avait la solution : faire appel à un service de location et de nettoyage de couches lavables! « C’est ce qui nous a permis de passer à travers sans se poser de questions », m’affirme l’experte du bébé zéro déchet, qui a utilisé ce genre de service pendant six mois. Plus besoin de se casser la tête à magasiner des couches lavables d’occasion, dont la quantité de tailles et de modèles donne le tournis, et plus besoin de se soucier du lavage. Le rêve!

Évidemment, cette solution a un prix. Après quelques recherches de subventions (voir encadré) et un appel téléphonique à ma mère, qui nous cherchait un cadeau de naissance, on a opté pour trois mois de service de nettoyage de couches lavables écoresponsable avec Katchoo. « Ce sera le cadeau le plus original de ma vie », m’écrit enthousiaste la future grand-mère.

Empreinte carbone de bébé, Bébé décarbo-né, bébé, chambre de bébé, avoir un enfant, empreinte carbone bébé, bébé et climat, trousseau de bébé, zéro déchet, allaitement et climat, couches, couches lavables, location couches lavables,
Des couches propres et prêtes à l’emploi deux fois par semaine.

En plus d’alléger notre quotidien, ce genre de service permet aux laveuses de rouler à plein régime. Résultat : plus de couches lavées en même temps, moins de GES dans l’atmosphère! La cerise sur le sundae : l’entreprise Katchoo utilise les services de Livraison vélo Montréal pour l’échange des couches sales par des propres. Et hop! on coupe dans les GES pour le transport. Forts de cette arme secrète, on s’est donc lancés dans l’aventure.

D’autres ressources pour commencer:

  • Lange Bleu (location de couches, offres de décrassage et désinfection des couches lavables personnelles; Montréal) 
  • BébéAuric (location de langes, service de lavage incluant décrassage et désinfection une fois par semaine; Montréal, Laval, Rive-Sud)
  • Subventions à Montréal, à travers le Québec

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram.