9 expos à ne pas manquer sur le climat et l’environnement au Québec

array(26) { ["ID"]=> int(75282) ["post_author"]=> string(3) "132" ["post_date"]=> string(19) "2024-05-16 06:28:13" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2024-05-16 10:28:13" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(71) "9 expos à ne pas manquer sur le climat et l’environnement au Québec" ["post_excerpt"]=> string(274) "Unpointcinq t’a concocté une sélection d’expositions aux quatre coins de la province pour remplir ton été d’art et de connaissances sur des thèmes aussi variés que la relation entre les Premières Nations et la faune boréale ou la revalorisation du caca!" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(67) "9-expos-a-ne-pas-manquer-sur-le-climat-et-l-environnement-au-quebec" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2024-05-09 12:35:04" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2024-05-09 16:35:04" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(31) "https://unpointcinq.ca/?p=75282" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["header"]=> string(4) "blog" ["displayCategories"]=> bool(true) }
Les rescapées de Marioupol ©Jean Kazemirchuk
Created with Lunacy 4 min

Retombées positives générales

Unpointcinq t’a concocté une sélection d’expositions aux quatre coins de la province pour remplir ton été d’art et de connaissances sur des thèmes aussi variés que la relation entre les Premières Nations et la faune boréale ou la revalorisation du caca!

1. « femmes volcans forêts torrents » au Musée d’art contemporain de Montréal

L’exposition collective femmes volcans forêts torrents réunit le travail de neuf femmes posant leur regard sur le territoire du Québec. Traitant de la fragilité de l’eau ou de la communication des arbres dans la forêt par exemple, ces œuvres offrent un regard sensible sur les enjeux liés à notre environnement et à la diversité du vivant.
Les artistes présentes sont Asinnajaq, Jacynthe Carrier, Maria Ezcurra, Caroline Gagné, Anahita Norouzi, Nelly-Eve Rajotte, Sabrina Ratté, Sonia Robertson et Malena Szlam.
📍 Lieu : Musée d’art contemporain de Montréal, Place Ville Marie – niveau Galerie.
💲 Tarifs : 10 $. Gratuit pour les moins de 18 ans, les autochtones et les personnes en situation de handicap ainsi que leur accompagnant.
📅 Dates : jusqu’au 18 août 2024.

Pour en savoir plus

©Musée d’art contemporain de Montréal

2. « Faune Boréale » au Musée Huron-Wendat

Source de vie, d’inspiration et de spiritualité pour les Peuples autochtones du Nord du Québec, la faune boréale est au cœur de l’exposition collective itinérante du Musée Huron-Wendat. Cette dernière montre la diversité de la faune, allant des oiseaux aux poissons en passant par les insectes et les mammifères, à l’aide de différents médiums.
Douze artistes autochtones issus des Nations Innue, Atikamekw, Crie d’Eeyou Itschee, Anishnabe, Huronne-Wendat et Wolastoqiyik Wahsipekuk participent : Eruoma Awashish, Terry Awashish, Sarah Cleary, Amélie Courtois, Sonia DegrandMaison, Manuel Kurtness, Sophie Kurtness, Akienda Lainé, Marie-France Nicolas, Francine Picard, Frank Polson et Tim Whiskeychan.
📍 Lieu : Musée Huron-Wendat, 15, place de la Rencontre à Wendake.
💲 Tarifs : le tarif varie.
📅 Dates : du 15 juin au 15 septembre 2024.

Pour en savoir plus

3. « Addenda » aux Jardins de Métis

Cet été, le territoire est le fil rouge qui relie chacune des expositions des Jardins de Métis.
Addenda est un projet porté par Baptiste Grison et Yves Lavoie qui aborde la crise de la biodiversité et les changements climatiques. En s’intéressant aux végétaux récemment apparus dans les paysages du Bas-Saint-Laurent, les deux artistes présentent la flore dont la présence relève de perturbations environnementales d’origine humaine.
Les œuvres sont ainsi le fruit de l’utilisation du collodion humide, un procédé photographique qui mêle une couche de collodion salé sur une plaque de verre ensuite plongée dans un bain d’argent. Les photographies sont aussi accompagnées d’une bande vidéo.
📍 Lieu : Les Jardins de Métis – Aire Desjardins du Grand hall, 200 QC-132 à Grand-Métis.
💲 Tarifs : Adultes 24 $. Étudiants 22 $. Jeunes adultes (14 à 17 ans) 12 $. Gratuit pour les enfants de 13 ans et moins.
📅 Dates : du 4 juillet au 29 septembre 2024.

Pour en savoir plus

Un ferrotype de la célèbre fleur du rosier rugueux si emblématique du Bas-du-Fleuve, et pourtant arrivé sur le territoire quelque part dans les derniers 90.

4. « La mort climatique » au Musée régional de la Côte-Nord à Sept-Îles

Cette exposition d’Oli Sorenson s’inscrit en continuation de ses précédentes expositions Anthropocène (2021) et Capitalocène (2022). Dans ces dernières, l’artiste réalisait une panoplie d’images abordant l’impact de l’humain sur l’écologie de la Terre.
L’œuvre vidéo principale de l’exposition La mort climatique présente un « discours performé » dans lequel l’artiste compare nos réactions face aux changements climatiques à celles devant notre propre mort. Un discours avec des mots-clés tournant autour des cinq réponses face au deuil : le déni, la colère, la négociation, la dépression et l’acceptation, reprenant la théorie de la psychologue américaine Elizabeth Kübler-Ross.
Seront aussi dévoilées une série de peintures, d’aquarelles et d’impressions numériques représentent différents lieux et évènements qui contribuent aux changements climatiques.
📍 Lieu : Musée régional de la Côte-Nord, 500, boulevard Laure à Sept-Îles.
💲 Tarifs : Adultes 10 $. Âge d’or et étudiants 8 $ (carte exigée). Gratuit pour les enfants de 12 ans et moins accompagnés d’un adulte.
📅 Dates : du 1er juin au 3 novembre 2024.

Pour en savoir plus

©Oli Sorenson

5. Le symposium de Baie-Saint-Paul

Habiter le monde – art et écologie, c’est la thématique du 42e Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul. Les 12 artistes suivants présenteront leurs œuvres dans les domaines de la peinture, des arts numériques, de l’art textile ou encore de la photographie : Élisabeth Perreault, Léa Boudreau, François Quévillon, Andréanne le. Hudon, Alphiya Joncas, Jeremy Herndl, lagomorphhh, Gilberto Esparza, Lorraine Simms, Ito Atsuhide, Adam Basanta et Rudy Nzongo Kumbu.
📍 Lieu : Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, 23 rue Ambroise-Fafard à Baie-Saint-Paul.
💲 Tarifs : 5 $. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.
📅 Dates : du 26 juillet au 25 août 2024.

Pour en savoir plus

©Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul

Nouveauté cet été : la Placette du MACBSP (Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul), une ruelle piétonne verte et artistique accueillant des ateliers de création et de médiation. En continuité avec la thématique du Symposium, des zones d’ombre, des bacs de plantation pour plantes comestibles et tinctoriales et un système de récupération d’eau de pluie peupleront l’espace, accessible gratuitement dès le 13 juin.

6. « Moche : Quand la laideur devient un chef-d’œuvre! » au Musée du Fjord

Que diriez-vous d’une exposition sur les espèces dont la laideur attire notre curiosité? A ce titre, le Musée du Fjord présente ces acteurs essentiels à la vie et leur contribution à la biodiversité.
En expliquant la relation que nous entretenons avec ces animaux, l’exposition revient sur les éléments historiques et culturels à l’origine de notre dédain, voire de notre phobie. Une exposition qui rime avec rire et science!
📍 Lieu : Musée du Fjord, 3346 boul. de la Grande-Baie-Sud à La Baie.
💲 Tarifs : Adultes 17 $. Aîné.e.s (65 ans et plus) 13 $. Étudiant.e.s (18 ans et plus) 12,50 $. Enfants de 6 à 17 ans 10 $. Gratuit pour les enfants de 5 ans et moins.
📅 Dates : du 20 juin au 18 mai 2025.

Pour en savoir plus

7. Exposition de Suzanne De Carufel et Jean Kazemirchuk au Centre d’art d’Argenteuil

Suzanne de Carufel explore les sons et les textures de son environnement au bord du lac où elle vit depuis une décennie. A travers la peinture et la sculpture, elle capte les nuances du paysage et crée un univers poétique où réalité et fiction s’entremêlent en faisant le lien entre l’homme et la nature.
Jean Kazemirchuk peint des allégories sur les enjeux contemporains comme l’écologie ou la conscience individuelle et collective. Il explore l’esprit humain et la vulnérabilité du monde et dénonce les réalités comme la pollution à l’aide de métaphores chargées d’émotion.
📍 Lieu : Centre d’art d’Argenteuil, 585, rue Principale à Lachute.
💲 Tarifs : gratuit.
📅 Dates : 3 août au 15 septembre 2024.

Pour en savoir plus

Une guerre encore entre Cain et Abel ©Jean Kazemirchuk

8. « Espèces en suspens » à Granby

Inaugurée le Jour de la Terre, cette œuvre artistique a été réalisée par des élèves des écoles primaires de l’Assomption, de Parkview et des Perséides ainsi que de l’école secondaire L’Envolée.
En levant les yeux au ciel, vous observerez 135 œuvres suspendues. La faune locale dessinée sur des morceaux de plexiglas recyclé ayant servi pendant la pandémie de COVID-19 est issue de divers milieux naturels : forestiers, hydriques, riverains, agricoles et humides.
L’objectif de cette œuvre? Sensibiliser le public aux espèces menacées ou en situation précaire du territoire de la Haute-Yamaska.
📍 Lieu : dans l’atrium de la Caisse Desjardins de Granby, 450, rue Principale à Granby.
💲 Tarifs : gratuit.
📅 Dates : jusqu’en novembre 2024.

9. « Oh merde! Repensons les déchets humains » au Musée des sciences et de la technologie du Canada

Cette dernière exposition n’est pas située au Québec, mais il vous suffit de traverser la rivière des Outaouais pour aller la découvrir à Ottawa.
Oh merde! aborde les enjeux environnementaux et sociaux associés aux déchets humains et invite le public à réfléchir à la réutilisation de cette ressource organique universelle.
Vous aurez l’occasion de découvrir différentes sortes de toilettes, de la Rome antique au Japon moderne, ainsi que 200 objets inusités, pièces de collection, documents d’archives anciens et articles contemporains. Il sera même possible de laisser un souvenir dans la salle de pet, analyse de gaz incluse!
📍 Lieu : Musée des sciences et de la technologie du Canada, 1867, boul. Saint-Laurent à Ottawa.
💲 Tarifs : Adultes 19 $. Aîné.e.s (60 ans et plus) et étudiant.e.s 14,50 $. Jeunes de 3 à 17 ans 12,25 $. Gratuit pour les enfants.
📅 Dates : du 10 mai 2024 au 5 janvier 2025.

Pour en savoir plus

©Marie-Josée Marcotte, musée de la civilisation

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram. Abonnez-vous à notre infolettre