7 astuces pour alléger vos courriels

On clique sur « Envoyer » et le tour est joué! En quelques secondes, le message arrive au destinataire. Des courriels, on en envoie à la pelletée, sans se soucier de leur impact sur le climat. Mais ça, c’était avant de lire cet article!

Techno / 22 juillet 2019

Si l’impact d’un seul courriel n’est pas bien grand, celui des millions de messages échangés quotidiennement sur la toile l’est pas mal plus. D’après Mike Berners-Lee, expert britannique en empreinte carbone et auteur de How Bad Are Bananas?: The carbon footprint of everything, un courriel émet en moyenne 4 g d’équivalent CO2 (éq. CO2). Sur une année, une adresse courriel finit par peser autant qu’un lutteur de sumo!

Voici donc quelques gestes simples à poser au quotidien pour réduire l’empreinte carbone de votre messagerie électronique.

1. Relisez-vous

C’est un classique : on oublie d’ajouter la pièce jointe ou d’indiquer l’heure d’un événement et on doit envoyer un second courriel pour corriger le tir. Prenez donc le temps de vérifier que votre message est complet. Mieux encore, assurez-vous qu’il est sans fautes d’orthographe : aucun effet sur le climat, mais un bon impact sur la communication. 😉

2. Ne répondez pas toujours à tous

Lorsque vous recevez un message adressé à un groupe de personnes, demandez-vous si votre réponse a de l’intérêt pour l’ensemble des destinataires. C’est mathématique : en diminuant leur nombre, vous envoyez moins de courriels!

3. Limitez les pièces jointes, si possible

Un courriel avec une pièce jointe d’une capacité supérieure à 1 Mo émet 12 fois plus de GES qu’un simple courriel, soit 50 g éq. CO2. Ce petit clic produit autant de GES que l’achat de cinq sacs en plastique à l’épicerie (encore oublié vos sacs réutilisables?). Au lieu d’envoyer une pièce jointe à un collègue qui travaille un étage plus haut, transmettez-la-lui à l’aide d’une clé USB (ça vous fera un peu d’exercice!). Autre option : si le document à joindre est consultable dans Internet, envoyez plutôt un hyperlien.

4. Zippez-moi ça!

Si vous devez joindre des documents ou des images, vous pouvez quand même alléger votre courriel en compressant les fichiers joints à l’aide d’un des nombreux outils gratuits que vous trouverez en ligne.

5. Chronométrez-vous

Si vous passez moins de quatre minutes par page, il vaut mieux lire votre pièce jointe à l’écran. Au-delà, une impression recto verso en noir et blanc laissera une moins grande empreinte sur le climat, selon les calculs de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME).

6. Faites le ménage

Delete Black And White GIF

Ces milliers de courriels qui stagnent dans votre boîte de réception finissent par consommer beaucoup, beaucoup d’énergie. Si vous n’en avez plus besoin, supprimez-les. Prenez aussi l’habitude de vider régulièrement votre corbeille : vous éliminerez ainsi définitivement les courriels inutiles.

7. Filtrez les pourriels

Email GIF

N’ayons pas peur des mots : les pourriels, comme les publisacs, sont une plaie! Qu’on les lise ou non, chacun d’entre eux produit environ 0,3 g éq. CO2. À l’échelle de la toile, imaginez donc la quantité de gaz à effet de serre rejetée par ces messages publicitaires non sollicités. La solution : un bon filtre antipourriel. 

LIRE AUSSI

> La face cachée du courriel
> Tirer la plogue

7 astuces pour alléger vos courriels 2min.