Liste des articles

Filtrer
Created with Lunacy 5 min
Created with Lunacy 8 0

Des insectes riches en protéines, faibles en GES

En s’inspirant des écosystèmes – où rien ne se perd, tout se transforme –, la ferme d’insectes montréalaise TriCycle récupère des déchets alimentaires pour produire une protéine alternative à la viande à base de larves d’insectes. Et pour ne rien gaspiller, les excréments de ces larves sont transformés en fertilisant! Visite de cette ferme hors norme basée sur l’économie circulaire.

Created with Lunacy 4 min
Created with Lunacy 1 0

Une douche pour trois familles

Sept locataires, une cuisine, une salle de bain, un ensemble laveuse sécheuse, deux voitures et presque un seul kit pour bambin! Depuis 2017, cinq trentenaires, dont deux couples et leur enfant, partagent tout dans leur loft du quartier Saint-Henri, à Montréal. Plongez au cœur de cette colocation nouveau genre, dont les bienfaits économiques se répercutent aussi sur le climat.

Created with Lunacy 4 min
Created with Lunacy 4 0

Du mieux avec du vieux

Le surcyclage ou suprarecyclage – en anglais upcyling – consiste à transformer des rebuts en produits à valeur ajoutée. Dans l’univers de la mode, les surcycleurs redonnent vie à des textiles usagés en recréant des vêtements uniques. Unpointcinq a rencontré deux écodesigners qui, comme d’autres au Québec, travaillent à réduire le gaspillage issu de la fast fashion.

Created with Lunacy 4 min
Created with Lunacy 0 0

Apprentis coureurs des bois

Le survivalisme gagne régulièrement de nouveaux adeptes – il a même fait son entrée dans le dictionnaire Larousse cette année! Convaincus que la crise climatique est imminente, des gens comme vous et moi souhaitent s’y préparer en apprenant à devenir autonomes en forêt. Direction Sainte-Anne-des-Monts, en Gaspésie, pour rejoindre l’école de survie Les Primitifs où, pendant deux jours, j’ai suivi à la trace ces apprentis coureurs des bois des temps modernes.

Created with Lunacy 3 min
Created with Lunacy 4 0

Des textiles « mal aimés »

Revaloriser les fils de vêtements usagés ou développer des patrons de vêtements zéro déchet : ce ne sont pas les idées qui manquent à la chercheuse spécialisée en textile, Marianne-Coquelicot Mercier. Son objectif : freiner l’impact sur la planète du fast fashion [renouvellement rapide des vêtements], responsable d’environ 8 % des émissions totales de gaz à effet de serre.

Charger