William Gagné, Laboratoire des jeunes journalistes en environnement, Sors de ta bulle, Fondation Monique-Fitz-Back, savon, zéro déchet. emballage,
array(26) { ["ID"]=> int(41669) ["post_author"]=> string(2) "93" ["post_date"]=> string(19) "2021-08-20 17:56:25" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2021-08-20 21:56:25" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(33) "William Gagné : le conscientisé" ["post_excerpt"]=> string(145) "Amateur d’art et de sciences, William Gagné croit que chacun peut faire sa part pour lutter contre les changements climatiques, lui y compris." ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(29) "william-gagne-le-conscientise" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-08-23 17:56:46" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-08-23 21:56:46" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(31) "https://unpointcinq.ca/?p=41669" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["header"]=> string(4) "blog" ["displayCategories"]=> bool(true) }
«J’ai encouragé mes parents à acheter du shampoing en barre et à se procurer les savons de Borale qui sont fabriqués à Baie-Comeau avec des produits locaux.» ©twenty20photos/envato
Created with Lunacy 2 min

William Gagné : le conscientisé

Amateur d’art et de sciences, William Gagné croit que chacun peut faire sa part pour lutter contre les changements climatiques, lui y compris.

Par William Gagné, 14 ans, École secondaire Serge-Bouchard, à Baie-Comeau sur la Côte-Nord

Je suis en quatrième secondaire et je me suis joint au Laboratoire des jeunes journalistes en environnement pour participer à un effort collectif et avoir un impact sur la lutte aux changements climatiques. Je me décris comme quelqu’un de curieux, d’intelligent et d’un peu hyperactif. Je suis impliqué dans le comité environnemental de mon école, car je me sens concerné par l’urgence climatique et parce que je pense que chacun peut et doit faire sa part.

Le geste dont je suis fier

William Gagné, Laboratoire des jeunes journalistes en environnement, Sors de ta bulle, Fondation Monique-Fitz-Back,
William Gagné

À mon échelle, je favorise les produits locaux et j’évite aussi la nourriture suremballée. J’ai encouragé mes parents à acheter du shampoing en barre et à se procurer les savons de Borale qui sont fabriqués à Baie-Comeau avec des produits locaux. Je réduis ma consommation de pailles en plastique et en carton en utilisant une paille réutilisable en acier inoxydable. Et évidemment, je suis fier de faire partie du Laboratoire des jeunes journalistes en environnement.

Le geste que je ne pose pas

Bien que je favorise les produits locaux, j’ai beaucoup de mal à réduire ma consommation d’électricité et à éviter de surconsommer. Je pense que si je n’arrive pas à m’améliorer sur ces points, c’est parce que je manque de courage pour me résoudre à changer mes habitudes. J’encourage celles et ceux qui souhaitent lutter contre le réchauffement climatique à faire mieux que moi. 😉

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram.