Les technologies propres ont le vent en poupe au Québec!

/ 08 février 2018
Un nouveau sondage d’EY révèle que les Cleantech québécoises qui se consacrent spécifiquement au développement et à la commercialisation de leurs innovations génèrent des revenus annuels supérieurs à 1 milliard $ et des investissements en recherche et développement de 300 millions $. Elles regroupent d’ailleurs près de 9 000 emplois au Québec répartis dans quelque 350 entreprises. Qu’il s’agisse d’innovations de procédés verts pour la production alimentaire, de gestion durable des ressources naturelles, de développement de l’efficience énergétique dans les secteurs manufacturier, immobilier et du transport, tous les secteurs d’activité sont concernés. Le sondage révèle aussi que l’accès à une main-d’œuvre qualifiée et diversifiée est le facteur le plus favorable pour le développement de l’industrie au Québec, et cela devrait se poursuivre dans les prochaines années grâce au pouvoir d’attraction qu’ont les Cleantech sur les jeunes de moins de 20 ans. Les données démontrent également que la répartition du niveau de scolarité est diversifiée et que trois entreprises de moins de cinq ans sur dix ont été fondées par des femmes.

Les entreprises vouées aux technologies propres prévoient une forte croissance de leurs activités sur un horizon de deux à trois ans et leurs revenus devraient doubler sur cette période. Cette croissance sera présente sur tous les marchés et particulièrement aux États-Unis où les Cleantech prévoient réaliser le quart de leurs revenus. Ces prévisions de croissance se reflètent dans la confiance en l’avenir qu’affichent les entreprises.

Consultez l’étude d’EY Panorama des Cleantech au Québec pour obtenir des informations clés sur les entreprises vouées aux technologies propres au Québec et prendre connaissance des principaux programmes gouvernementaux dont peuvent bénéficier les entreprises.

Source : Écotech Québec