Québec bonifie ses efforts dans la lutte contre les changements climatiques

/ 18 janvier 2018
Le Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques du gouvernement du Québec sera bonifié grâce à un investissement de 261,2 M$ sur cinq ans en provenance du Fonds du leadership pour une économie à faibles émissions de carbone (Fonds du leadership) du gouvernement du Canada, annoncé cet avant-midi par la ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada. Cette somme permettra au gouvernement québécois d’investir davantage dans des mesures ayant un grand potentiel de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Avec ce financement additionnel, Québec s’attend à des réductions de 530 000 tonnes équivalent COannuelles d’ici 2030, ce qui équivaut à retirer 155 880 voitures des routes chaque année. L’argent sera consacré à des mesures visant l’efficacité énergétique, la conversion vers des sources d’énergie moins émissives, les nouvelles technologies, l’agriculture et la foresterie. Il permettra notamment de renforcer l’appui au secteur industriel dans sa transition énergétique et de mettre en valeur le rôle de la forêt dans la lutte contre les changements climatiques.

Trois programmes du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques (PACC 2013-2020) seront ainsi bonifiés afin de répondre aux besoins des clientèles des secteurs industriel, commercial, manufacturier et agricole du Québec :

  • Programme ÉcoPerformance – volet Industrie et bâtiments :Destiné aux entreprises des secteurs industriel, manufacturier et commercial, aux municipalités et à d’autres institutions québécoises, ce programme géré par Transition énergétique Québec (TEQ) permet de réaliser des projets d’efficacité et de conversion énergétiques et des projets de réduction de l’utilisation des halocarbures (soutien fédéral de 138,3 M$);
  • Programme de biomasse forestière résiduelle :Également administré par TEQ, ce programme vise à réduire le recours aux énergies fossiles par la conversion à la biomasse forestière résiduelle (soutien fédéral de 50 M$);
  • Programme Prime-Vert – volet Recouvrement étanche des structures d’entreposage des déjections animales et traitement du biogaz(soutien fédéral de 2,7 M$) : La contribution fédérale à ce programme, géré par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, permettra de renforcer l’implication du secteur agricole dans la lutte contre les changements climatiques, qui fait actuellement l’objet de beaucoup d’attention.

De plus, les opérations et programmes de boisement et de reboisement du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec seront bonifiés de 50,1 M$ par le soutien du fédéral, qui permettra de renforcer la participation du secteur forestier aux efforts de lutte contre les changements climatiques et de générer des réductions additionnelles d’émissions de GES à moyen et à long terme.

Finalement, 20,1 M$ provenant du Fonds du leadership serviront à renforcer le soutien à des projets d’acquisition et d’implantation de nouvelles technologies vertes qui permettront de réduire les émissions de GES au Québec. Ces investissements s’inscrivent dans un programme du PACC 2013-2020 en cours d’élaboration par le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, et qui vise un appui à la commercialisation, au déploiement et à l’implantation de technologies propres.

 

Source : MDDELCC