Des quartiers encore plus verts et inclusifs dans Rosemont-La Petite-Patrie

/ 09 avril 2018
Moins de GES !
Le conseil d’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie vient d’adopter son premier Plan local de développement durable qui aura cours jusqu’en 2020. Ce plan d’action prévoit notamment le maintien et la mise en place de diverses mesures visant à démocratiser l’espace public, faciliter la mobilité active, soutenir l’économie locale et circulaire, protéger et bonifier le couvert végétal, de même qu’à encourager la réduction à la source. Arrimé à la démarche Montréal durable 2016-2020, le nouveau plan s’articule autour de quatre grandes priorités d’intervention, soit réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et la dépendance aux énergies fossiles; verdir, augmenter la biodiversité et assurer la pérennité des ressources; assurer l’accès à des quartiers durables, à échelle humaine et en santé et faire la transition vers une économie verte, circulaire et responsable. Facteur clé du succès de la mise en œuvre de pratiques durables, la mobilisation des acteurs de la communauté occupe également une place importante dans le document de planification. À cet effet, l’Arrondissement projette, entre autres, la mise sur pied de comités de milieu de vie au cours des prochains mois. Ces comités constitueront de nouveaux espaces de participation et de consultation citoyennes. Rosemont-La Petite-Patrie est depuis longtemps un terreau fertile pour les initiatives vertes et durables. Après être devenu le premier arrondissement montréalais à offrir la collecte des résidus alimentaires sur l’ensemble de son territoire dès 2015, Rosemont-La Petite-Patrie a mis de l’avant divers projets novateurs en agriculture urbaine au cours des dernières saisons. Par exemple, l’Arrondissement a accueilli la première serre aquaponique en milieu urbain au Québec à l’été 2016, soutenu un projet de bergerie éducative dans les parcs au cours des deux dernières saisons estivales et mis en place un projet pilote de poulaillers sur les terrains privés.

Source : Ville de Montréal – Arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie