La Politique de mobilité durable du Québec enfin déposée

/ 17 avril 2018
Moins de GES !
La Politique de mobilité durable du Québec a finalement été dévoilée mardi accompagnée d’un Plan d’action couvrant la période 2018-2023. Le gouvernement québécois précise qu’elle est assortie d’investissements de plus de 9,7 milliards de dollars, dont 2,9 milliards de nouveaux investissements.

La Politique de mobilité durable est définie comme étant :

  • au service des citoyennes et des citoyens : avec plus d’options de transport, une meilleure fluidité et donc moins de perte de temps;
  • en appui au développement économique : avec davantage d’innovations, mais aussi avec une meilleure performance du système de transport pour moins de congestion et moins de dépenses en transport et donc pour une meilleure compétitivité des entreprises;
  • à faible empreinte carbone : avec moins de déplacements en auto solo, moins d’énergies fossiles consommées et donc moins d’émissions de gaz à effet de serre.

La Politique de mobilité durable compte des cibles concrètes :

  • que 70 % de la population ait accès à au moins quatre services de mobilité durable;
  • une réduction de 20 % du temps de déplacement moyen domicile-travail;
  • une réduction de 20 % des dépenses brutes des ménages allouées au transport;
  • une diminution de 20 % des déplacements effectués en auto solo;
  • une réduction de 40 % de la consommation de pétrole en transport sous le niveau de 2013;
  • une réduction de 37,5 % des émissions de GES en transport sous le niveau de 1990;
  • une réduction des coûts associés à la congestion pour les entreprises des régions métropolitaines de Montréal et de Québec;
  • 15 milliards de dollars de ventes annuelles pour le secteur québécois des équipements de transport terrestre;
  • une augmentation de 25 % des marchandises transbordées dans les ports et centres intermodaux ferroviaires.

Pour atteindre ces cibles, la Politique de mobilité durable comporte cinq axes d’intervention :

  • Travailler avec le milieu municipal pour favoriser la mise en place de services de transport durables pour les citoyens et ainsi conjuguer planification des transports et aménagement du territoire.
  • Appuyer les acteurs des chaînes logistiques dans la mise en place de services de transport performants pour les entreprises.
  • Mettre en place des infrastructures de transport favorisant la mobilité durable.
  • Favoriser l’électrification et le déploiement des véhicules écoénergétiques.
  • Assumer le leadership de la mobilité durable au Québec.

Source : Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports