Un défi, 40 participants, 10 équipes, plein d’idées nouvelles

Économie / 14 mai 2018
Moins de GES !

Quel serait le meilleur plan d’affaires pour garantir le succès d’une filière québécoise de biométhanisation, un procédé de traitement des matières organiques résiduelles par fermentation ? En d’autres mots, comment convaincre les agriculteurs d’ici de valoriser leurs déchets organiques sous forme de gaz naturel renouvelable ?

Ces deux questions étaient au cœur du premier Défi changements climatiques (D2C) organisé cette fin de semaine par Réseau Environnement et Cap Développement durable. Une compétition lancée en collaboration avec la Direction du développement durable de HEC Montréal, l’entreprise Énergir, principal distributeur de gaz naturel au Québec, et dont Unpointcinq est le partenaire média.

Au terme de 40 heures de remue-méninges, dont le point de départ était une étude de cas soumise par Énergir, c’est l’équipe CNCS, composée de Jonathan Bouchard, Tierry Morel-Laforce, Marc-André Legault et Simon Amiot, qui a remporté le grand prix D2C. « On a observé ce qui existait déjà dans le milieu et on s’est inspiré de ça pour formuler une solution simple et fonctionnelle », témoigne Marc-André Legault, heureux de sa victoire et d’avoir passé cette « fin de semaine en gang ».

L’équipe CNCS durant son audition par le jury.

« De belles et grandes idées ont émergé du travail entrepris par les 10 équipes à qui nous avons donné la liberté de réfléchir aux scénarios les plus originaux. L’économie circulaire, un modèle d’affaires à privilégier, ainsi que l’acceptabilité sociale ont été au cœur des discussions et des présentations », a déclaré Jean Lacroix, président-directeur général de Réseau Environnement et membre du jury. Selon lui, « la relève est talentueuse, franchement motivée et motivante. »

Conseiller en développement des affaires chez Énergir, Julien Sauvé a lui aussi été impressionné par la qualité du travail des 10 équipes participantes, « d’autant que certaines n’avaient aucune idée du sujet avant vendredi soir. Elles nous ont proposé des solutions intéressantes, auxquelles on n’avait pas pensé », ajoute-t-il, en précisant qu’il allait discuter avec ses équipes de plusieurs points abordés pendant la fin de semaine.

Le deuxième prix D2C a été décerné à WSP-Bioénertik, une équipe composée d’Ursule Boyer Villemaire (blogueuse pour Unpointcinq), Guinel Garçon, Samuel Launay et Julien Paquette-Verdi, que nous avons suivi tout au long du Défi (le reportage vidéo est ici). Quant au troisième prix, il a été remis à Anne-France Bolay, Leyla Lardja, Maxime Lemonde et Dany Roy, de l’équipe BGC consultants. Enfin, le jury a décerné un prix Coup de cœur à Groupe Impak, l’équipe d’Amina Arab, Catherine Gibeau, Philippe Langlois et Kendra Pomerantz.