Adaptation aux changements climatiques : matinée d’information en Estrie

/ 15 mars 2018
On s'adapte !
L’enjeu des changements climatiques est bien réel et les répercussions sur les milieux naturels et la biodiversité le sont tout autant. Au Québec, les impacts se font déjà ressentir : épisodes météorologiques plus intenses, précipitations plus abondantes et cycles gel-dégel plus fréquents. De plus, on observe déjà un déplacement des aires de répartition chez les espèces fauniques. Que ce soit en posant des gestes qui protégeront les habitats favorables aux déplacements de la faune ou par l’aménagement de chemins forestiers résistant aux intempéries, les propriétaires forestiers ont un grand rôle à jouer dans l’adaptation aux changements climatiques. Durant cette matinée d’information, deux conférences seront présentées.

1. La connectivité des habitats fauniques et forestiers, Corridor appalachien

Pour faire face aux changements climatiques, il faut être capable de répondre aux besoins des espèces qui auront tendance à se déplacer vers le nord. Corridor appalachien, qui œuvre depuis plus de 15 ans à la protection des milieux naturels, a développé une stratégie de conservation à l’échelle du paysage et une expertise en matière de connectivité des habitats. Cette conférence vise à présenter aux propriétaires forestiers des actions concrètes qui peuvent être prises pour maintenir la connectivité des milieux forestiers et faciliter l’adaptation aux changements climatiques des espèces fauniques et floristiques des Cantons-de-l’Est. Des recommandations en matière d’aménagement forestier et des outils de conservation adaptables aux besoins de chaque propriétaire seront présentés.

2. Contrer l’érosion des chemins forestiers et la sédimentation dans les fossés, Jean-Claude Thibault du RAPPEL

L’érosion des chemins forestiers et la sédimentation dans les fossés qui les longent représentent un réel problème autant économique que pour la qualité de l’eau de nos bassins versants. Le Regroupement des associations pour la protection de l’environnement des lacs et des bassins versants (RAPPEL) a publié un guide illustré qui présente des solutions simples et pratiques afin de contrer les impacts négatifs d’une voirie forestière mal planifiée. Mieux construites, elles permettent de préserver les eaux riches en oxygène des ruisseaux en aval, ainsi que les frayères et habitats indispensables à la faune aquatique.

Jeudi le 22 mars 2018
9 h à 12 h
Centre Lac Brome, Salle Buchanan-2
270, rue Victoria, Knowlton

Source : Union des municipalités du Québec (UMQ)